Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième tome de la série Les Messagers des Vents. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Les Messagers des Vents (tome 1) ou Sanctuaires (tome 2).

 

gardiens des feuxGardien des Feux de Clélie Avit

Editions : MSK

440 pages

Paru le 11 janvier 2017

Aperçu : Alors que les équipes quittent le Territoire des Eaux pour poursuivre la quête des artefacts, Ériana réalise que son rôle dans la prophétie a été mal interprété. Les quatre éléments ne seraient en elle que pour lui permettre d'unir les Communautés contre le Velpa.

Les menaces du groupuscules sont de plus en plus prégnantes et leur violence fait rage. Le Velpa n'a désormais qu'un seul but: éradiquer le inha pour le redistribuer. Pour cela, toute la Na-Friyie s'est alliée avec eux et c'est face à un pays tout entier que les mages vont devoir s'opposer.

Sur la route des Feux pour trouver le dernier artefact et liguer sa communauté, une faction des Feux vient à sa rencontre. Les liens se créent et les plans changent : il est temps de se rendre à la capitale pour prendre la mesure de de son ennemi et enfin libérer Setrian et Gabrielle...

 

Merci aux éditions MSK et à NetGalley pour ce Service Presse.

 

Mon commentaire général : J’adore !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Elle ne pensait plus simplement avec les Vents, les Eaux, les Terres et les Feux séparés. Elle pensait avec la fusion des quatre. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

La série Les Messagers des Vents se bonifie avec le temps : avec Gardien des Feux, Clélie Avit signe selon moi le meilleur tome de la saga, jusque-là du moins !

C’est peut-être parce que les personnages suivent des quêtes séparées que le récit est captivant. En effet, chacun doit faire face à ses propres ennemis et à sa propre intrigue. Pourtant, malgré les enjeux différents, le lecteur n’est jamais perdu mais bel et bien entraîné dans cet univers de plus en plus riche.

Côté personnages, j’ai trouvé leur évolution très intéressante : ils doivent prendre des décisions déterminantes, jouer leur vie et leur futur en prenant des choix difficiles. Certains se révèlent et prennent de l’amplitude.

Le roman nous offre aussi de très beaux moments de prise de conscience, d’amitié, de sacrifices et d’amour…

Mon seul petit bémol concerne le choix de narration, avec ce narrateur omniscient qui apporte de la distance par rapport à l’histoire alors qu’une narration à la première personne aurait apporté plus de « vivant » et de proximité avec les personnages. Mais cela n’est que mon point de vue personnel et sincèrement, ça se lit très bien quand même ! Pendant ces trois jours de lecture, je n’avais qu’une hâte : retrouver au plus vite ma liseuse !

D’autant que la fin nous promet un tome final en feu d’artifice et je serai au rendez-vous, tant je brûle de connaitre la fin de cette histoire !

Mention spéciale aussi aux couvertures de ces romans qui sont tout simplement magnifiques.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Moi qui n’était pas fan d’Eriana dans le premier tome, j’avais commencé à réviser mon avis avec Sanctuaires mais avec Gardien des Feux, je suis tout à fait convaincue. La jeune femme est maintenant capable de mener des hommes, de s’imposer et de prendre des décisions. On est bien loin de la jeune messagère hésitante du premier tome ! Eriana prend de l’ampleur et de la consistance. Peut-être, comme je le disais plus haut, parce qu’elle se retrouve seule avec Erkam et Friyah, et qu’elle est au pied du mur. Peut-être aussi parce qu’elle accepte son rôle dans cette prophétie.

De façon générale, je me suis réconciliée avec tous les protagonistes. Setrian accepte lui aussi de jouer le rôle qui lui a été attribué et œuvre de façon décisive dans l’intrigue. Tout comme Gabrielle, que je trouvais plutôt transparente jusque-là et qui montre une véritable volonté.

J’ai aussi été agréablement surprise que le roman ne suive pas le chemin attendu : après les évènements de Sanctuaires, on aurait pu imaginer découvrir la Cité des Feux et assister à un nouveau transfert dans un sanctuaires des Feux. Eh bien, non ! J’aime être surprise !

Du coup, j’ai vraiment hâte de découvrir ce que Clélie Avit nous a réservé pour le dernier tome, qui promet une belle bataille entre le Velpa, qui possède maintenant un mage réducteur, et nos héros, dont Eriana dont la puissance semble impressionnante…

 

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Veux-tu découvrir la communauté des Feux ?

Dis-le moi en commentaire.