Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du septième tome de la série L’accro du shopping. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc à des avis sur les tomes précédents.

 

l'accro du shopping à hollywoodL’accro du shopping à Hollywood de Sophie Kinsella

Editions : Belfond

500 pages

Paru le 7 mai 2015

Aperçu : Depuis qu'elle s'est installée à Los Angeles avec Luke et Minnie, Becky croit vivre un conte de fées. La Cité des Anges ! Hollywood ! A elle les premières glamour, le shopping sur Rodeo Drive, le job de rêve d'habilleuse de star ! En vérité, Becky s'ennuie un peu. Luke est trop occupé à gérer la carrière de la superstar Sage Seymour, elle n'a été invitée à aucune soirée et pas évident de se faire de nouveaux amis quand on ne connaît que les employées du spa. Heureusement, tout cela va changer : Suze arrive, avec mari et enfants ! A elles la belle vie, Hollywood, les voici ! Sauf qu'au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et notre incorrigible accro va vite comprendre à ses dépends que derrière les paillettes règne un monde sans pitié. Aveuglée par les sunlights, désireuse de se faire une place dans la A-list, Becky pourrait bien se brûler les ailes, et mettre en danger ce qu'elle a de plus cher : son couple, sa famille, son amitié avec Suze... A Hollywood plus qu'ailleurs, il n'y a pas de place pour les sentiments.

Mon commentaire général : je préférais Becky en Angleterre…

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Je ne suis pas ici pour la vie en plein air. J’y suis pour « la vie de célébrité avec grosses lunettes noires et tapis rouge. »»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Quel bonheur de retrouver Becky Bloomwood, une de mes héroïnes préférées !

Pourtant j’ai moins aimé ce tome que les précédents car je n’y ai pas vraiment retrouvé la Becky que j’apprécie. A Hollywood, notre accro du shopping préférée a perdu la tête au profit des paillettes, quitte à se mettre à dos ses amis et sa famille…

Malgré cela et quelques passages à vide, ce roman se lit très facilement grâce à la bonne plume de Sophie Kinsella, qui a le don pour faire rire et pour entrainer ses personnages dans des aventures incroyables.

Il faut aussi savoir que contrairement aux autres volumes de cette série, l’histoire relatée ici n’est que la première partie du récit. Ce tome est en effet à suivre de L’accro du shopping à la rescousse, suite directe de ce tome.

Je pense que malgré mon avis mitigé, il y a de grandes chances que je lise la suite, juste pour savoir si Becky redevient la jeune femme gaffeuse et pleine de compassion que j’ai appris à aimer.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

On avait connu Becky gaffeuse et cachottière mais toujours attachante. Sa tendance à mentir pour se sortir de situations abracadabrantes était même touchante et franchement, j’ai plusieurs fois souhaité avoir la même capacité de répartie !

Mais ici, je l’ai trouvée moins émouvante car son obsession pour la célébrité est déroutante et surtout prend le pas sur tout le reste. Exit la meilleure amie ! Dans un coin le mari parfait (et franchement, je lui tire mon chapeau à ce pauvre Luke !) ! Minnie n’est qu’un accessoire et les parents de Becky ne servent pas à grand-chose…

C’est la première fois que j’ai eu du mal à tourner certaines pages. Si Becky ne manque pas d’imagination et d’opiniâtreté, j’ai trouvé que certaines situations étaient trop répétitives et certains rebondissements trop prévisibles.

Les aventures de Becky à Hollywood ne m’ont pas fait rêver, bien au contraire.

Pourtant, parce que j’aime Becky, je lirai probablement la suite, juste pour voir comment les choses évoluent.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu Becky sur le tapis rouge?

Dis-le moi en commentaire.