comme si c'était toiComme si c’était toi de Mhairi McFarlane

Editions : Milady

539 pages

Paru le 5 Décembre 2014

Aperçu : Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…

 

 

Mon commentaire général : une charmante romance mais pas que !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « L’homme qu’elle détestait se comportait si humainement, si courtoisement qu’il devenait difficile de le détester. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’avais découvert Mhairi McFarlane avec Parce que c’était nous, son premier roman, qui m’avait laissée plutôt de marbre et je dois bien avouer que j’ai mille fois préféré Comme si c’était toi.

Cette romance, dont on devine aisément la fin – n’est-ce pas le but de ce genre de roman en même temps ? – m’a offert de très bons moments de lecture, notamment parce que la plume de l’auteure est très agréable, ses images toujours très justes mais surtout c’est vraiment très drôle !

Et c’est selon moi le gros point fort de ce roman dont les cinq cents pages se tournent toutes seules, malgré quelques longueurs et de nombreuses hésitations.

Je me suis aussi pris d’affection pour les personnages, Anna en tête, qui sont tous touchants à leur manière. On ne passe évidemment pas à côté de quelques clichés mais ça reste minime et on n’oublie jamais que les personnages sont humains, qu’ils se trompent, font des erreurs ou se font berner, parce que telle est justement la nature humaine.

Dans ce roman, les détails – des caractères aux situations – sont vraiment soignés et plus que pour la conclusion, digne d’une comédie romantique, c’est pour le chemin parcouru et les répliques truculentes qu’il faut lire ce livre.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Outre la plume et l’humour, ce sont les personnages qui font le succès de ce roman.

Anna tient à elle-seule l’histoire sur ces épaules et on ne peut que s’attacher à cette jeune femme qui a du mal à laisser le passé derrière elle malgré son impressionnante transformation physique. Les humiliations du passé laissent encore des séquelles sur sa confiance en elle et sur ses relations amoureuses car on dirait clairement qu’elle n’ose pas sortir avec des hommes beaux ou intéressants parce qu’elle se croit encore peu digne d’intérêt. De ce fait, son insécurité parle à beaucoup de femmes et on ne peut que s’attacher à ce personnage à la fois fort et sensible.

A côté d’elle, James parait un peu lisse. Son seul défaut est d’être malmené par sa femme, qui a pour le coup beaucoup trop confiance en elle. Il m’a semblé n’avoir que pour but de permettre à Anna de combattre ses démons.

Il parait d’autant plus fade que l’entourage d’Anna est une galerie de personnages haute en couleurs qui, bien que présentés comme des personnages secondaires, occupent une bonne partie du récit et sont porteurs d’anecdotes drôles ou émouvantes mais qui sonnent surtout très vrai. J’ai l’impression qu’on connait tous des gens comme ça et que ça rend le récit d’autant plus accrocheur.

Pour moi qui n’attendait pas grand-chose de cette romance, j’en ressors charmée et joyeuse, un grand sourire aux lèvres, d’avoir partagé un si bon moment avec ces personnages que je n’oublierai pas de sitôt. Et je suis ravie d’avoir découvert le destin de Théodora !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Veux-tu faire la connaissance d’Anna ?

Dis-le moi en commentaire.