attirance et confusionAttirance et confusion de Simone Elkeles

Editions : La Martinière

348 pages

Paru le 2 janvier 2014

Aperçu : Ashtyn croyait sa vie sur des rails jusqu'à l'université. Elle n'avait pas prévu qu'elle serait élue capitaine de son équipe de football américain et que son petit ami, footballeur lui aussi, le prendrait si mal.

Elle n'avait pas imaginé, surtout, qu'un garçon comme Derek, provocateur et terriblement séduisant, viendrait semer le trouble dans son existence bien réglée.

Ashtyn pourrait craquer et se laisser aller, mais elle n'est sûre que d'une chose : les garçons comme Derek, pour qui la vie est un jeu, finissent toujours par vous quitter.

Et rien ne lui fait plus peur que l'idée d'être abandonnée...

 

 

Mon commentaire général : addictif et convainquant !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Pourquoi est-ce si difficile de détourner le regard ?»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’ai découvert Simone Elkeles avec Irrésistible Alchimie, et si Attirance et confusion est nettement moins bon, il se lit quand même très facilement et j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de cette auteure.

L’histoire peut paraitre habituelle et si on en connait déjà la fin à la lecture des tous premiers chapitres, c’est surtout le cheminement entre la première et la dernière ligne qui est important. Les personnages, souvent paumés et blessés par la vie, grandissent et se trouvent et c’est cet apprentissage qui vaut la peine d’être découvert.

Si les personnages secondaires ne m’ont pas excessivement marquée, j’ai été touchée par Ashtyn et Derek, deux écorchés qui apprennent à se connaitre et à se connaitre eux-mêmes. C’est à la fois drôle et émouvant. Les répliques des personnages principaux marquent et ont du sens. La romance avance à son rythme et ne prend pas toute la place.

Comme pour d’autres sagas de l’auteure, le tome suivant se concentre sur d’autres personnages, si bien que pour moi, la série Wild Card s’arrêtera là. Le destin d’Ashtyn et de Derek connait une fin et ça me suffit. Je lirai par contre avec grand plaisir d’autres romans de Simone Elkeles.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Le schéma peut paraitre usuel : deux êtres que tout oppose, qui n’auraient jamais dû se rencontrer, sont forcés de se côtoyer à cause de forces extérieures qui les dépassent.

On sait dès la rencontre dans le cabanon que quel que soit le chemin que prendra leur attraction, Ashtyn et Derek finiront ensemble.

Ceci posé et accepté, il y a quand même beaucoup de choses à apprécier dans ce roman.

J’ai aimé Ashtyn pour sa combattivité. Seule femme dans un monde d’hommes, elle n’a pas la vie facile et pourtant, elle ne renonce jamais. Elle se bat de toutes ses forces, ce qui renvoie un message très positif aux lectrices adolescentes qui peuvent avoir tendance à se déprécier. Quand on s’en donne les moyens, on peut tout réussir. C’est une belle moralité.

Quant à Derek, c’est un garçon sensible sous son allure de cow-boy arrogant. Traumatisé par la mort de sa mère, il ne veut pas aimer pour ne pas être blessé. Pourtant, il apprend peu à peu à ouvrir son cœur et à se donner les moyens de réaliser ses rêves. L’amour peut blesser mais il peut aussi soigner les blessures. C’est aussi un autre très beau message.

Au-delà d’eux, les autres m’ont paru un peu fades. Brandi et Gus ne servent qu’à planter le décor. Seule Elisabeth tire son épingle du jeu. La grand-mère a un caractère fort qui ne souffre aucune contradiction. Alors pourquoi abdique-t-elle si vite face à Ashtyn ? Rappelons qu’elle avait organisé la fête dans l’optique de caser son petit-fils avec une fille issue d’une bonne lignée texane et elle ouvre grand la porte à une « roturière » qui se pointe dans son salon immaculé couverte d’herbe et de boue. Je n’ai pas vraiment compris ce revirement de situation…

Quoi qu’il en soit, j’ai lu ce livre très rapidement, les pages se tournant toute seule et je dois vraiment classer Simone Elkeles parmi mes auteurs préférés de romance YA. De la douceur et de la tendresse mais aussi des caractères forts, des personnages qu’on oublie pas. Une auteure à suivre de près selon moi.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Es-tu attiré par ce roman?

Dis-le moi en commentaire.