promisePromise de Ally Condie

Editions : Gallimard

437 pages

Paru le 5 mai 2014

Aperçu : Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Etrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse…

Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d’une classe inférieure et n’a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux. Ky est un garçon sensible qui lui fait découvrir l’écriture, la création poétique…

Mon commentaire général : à la fois poétique et addictif !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Ils nous donnent des échantillons de vie au lieu de nous laisser vivre vraiment. Je lui dirais que je ne veux pas me contenter d’échantillons et de miettes. Me contenter de goûter sans jamais faire un vrai repas. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Promise est certes une dystopie Young Adult comme il y en a beaucoup, mais j’ai quand même été transportée dans le monde de Cassia, portée par la poésie de la plume d’Ally Condie.

Les pages se sont tournées devant mes yeux, sans que je sois capable de poser le livre, tellement j’ai été portée par cette romance, si pure et mignonne, qu’elle a fait battre mon cœur au rythme de celui de Cassia.

Pourtant, effectivement, rien de bien original à ce récit : Cassia découvre le jour de ses 17 ans son Promis, celui à qui elle sera liée toute sa vie. Seulement, il y a un bug sur l’ordinateur et c’est le visage d’un autre qui s’affiche, un paria, un jeune homme qui n’a pas le droit d’aimer.

Si l’histoire peut paraitre naïve au premier abord, j’ai quand même aimé la force de caractère des personnages. Chacun s’éveille à son rythme, prend peu à peu conscience des manquements du Gouvernement. Se révolter n’est pas chose facile, surtout quand on a été conditionné toute sa vie, et c’est ce chemin qui se dévoile petit à petit au lecteur.

Personnellement, j’ai vraiment aimé et je compte bien lire rapidement la suite, car cette fin est juste atroce de questionnement !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ce qui est intéressant dans ce roman, c’est la prise de conscience de Cassia.

Au début, c’est une jeune fille bien dans sa peau, émerveillée par son Banquet, son Couplage avec son meilleur ami. Pourtant Ky se présente comme le grain de sable dans cette machine bien huilée.

Pourquoi ne l’a-t-elle pas remarqué avant ?

Parce qu’elle était conditionnée, et comme elle le dit : c’est la Société qui a ouvert ses yeux, en braquant volontairement, pour une obscure expérience, le projecteur sur Ky.

On peut dire que l’expérience a plutôt bien réussi.

Ceci dit, la mort du Grand-Père y est aussi pour beaucoup. Cette notion de libre arbitre qu’il introduit dans les esprits de son fils et de sa petite fille est la graine de cette prise de conscience.

Chacun devrait être libre de choisir ce qu’il porte, ce qu’il aime, ce qu’il veut faire de sa vie ou de sa mort et qui il aime. C’est une notion que nous avons tous oubliés…

Du coup, effectivement, l’action se déroule lentement, chaque jour étant semblable au précédent, sauf de petits détails qui mis bout à bout entrainent un quartier à se rebeller, une famille à mentir pour envoyer sa fille au loin afin qu’elle puisse secourir celui qu’elle aime.

Parfois, on peut se révolter sans violence, juste en refusant de suivre le mouvement, et il n’y a pas besoin de grandes effusions de sang pour trouver la voix de la résistance.

Voilà pourquoi j’ai aimé Promise, malgré ses défauts, et que je lirai la suite avec grand plaisir.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Veux-tu découvrir ton Promis ?

Dis-le moi en commentaire.