Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Le Bourbon Kid. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Le livre sans nom (tome 1).

 

l'oeil de la luneL’œil de la Lune d’un auteur anonyme

Editions : Sonatine

472 pages

Paru le 27 janvier 2011

Aperçu : Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes. Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud, où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid célèbre lui le dix-huitième anniversaire de son premier homicide. Il est alors loin de se douter qu’il est devenu la proie d’une agence très spéciale. Une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater, sous peine d’une impitoyable vengeance. Mais cela n’est rien à côté de ce qui attend Santa Mondega lorsqu’une mystérieuse momie disparaît du musée local….

 

 

 

 

Mon commentaire général : j’adore !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Apparemment, tout Santa Mondega était au courant que le Kid était de retour en ville et qu’il tuait tout ce qui bougeait, parce que ça le faisait marrer, mais également pour des raisons plus personnelles (et cela, c’était une nouveauté).»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’avais beaucoup aimé Le livre sans nom mais ce n’est rien comparé à ce que j’ai vécu lors de ma lecture de L’œil de la Lune : cette suite est géniale !

Evidemment, on retrouve les personnages du premier opus (enfin ceux qui ont survécu) et on suit toujours leurs aventures déjantées dans Santa Mondega.

Si le fantastique, le gore et les fusillades sont toujours légion, ce tome prend pourtant un tour plus personnel et nous présente davantage les motivations des personnages, le Bourbon Kid en tête, sur lequel on en apprend beaucoup plus…

En tout cas, l’auteur sait comment relancer la machine, en partant sur de nouvelles quêtes, de nouveaux méchants et des retournements de situations/révélations incroyables.

Une suite encore meilleure que le premier tome, ça donne forcément envie de lire les tomes suivants !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ce qui m’a évidemment tenue en haleine, c’est cette (jolie) histoire qu’on découvre au début du roman entre Beth et JD, avant qu’il ne devienne le Bourbon Kid. J’ai adoré découvrir comment cet adolescent destiné de toute évidence à accomplir des choses hors du commun (étant le fils de Taos et avec les réflexes qu’on lui découvre lorsqu’il combat les vampires) était devenu le tueur en série le plus prolifique de Santa Mondega. Il était aussi très intéressant de découvrir son rapport à son frère, montrant que le Kid est encore capable d’éprouver des émotions.

Globalement, ce tome m’a permis de m’attacher au Bourbon Kid, de souhaiter le voir réussir dans sa mission et s’en sortir, et ça, c’est un grand pas pour moi !

L’autre couple de l’histoire, Kacy et Dante, est aussi bien mis à l’épreuve.

Pourtant, l’amour finit quand même par triompher, même sous forme vampirique ou en simulant sa mort, laissant poindre un peu d’espoir dans ce récit où il ne faut pas trop s’attacher aux personnages, tant on ne sait pas s’ils seront toujours vivants à la page suivante…

Mon seul regret, c’est le manque de consistance des personnages féminins. Beth est une gentille petite créature, Kacy est idiote. La seule badas, c’est Jessica, qui offre son corps un peu trop facilement.

A quand une femme au caractère bien trempé pour tenir tête à tous ces messieurs ?

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Oseras-tu retourner à Santa Mondega?

Dis-le moi en commentaire.

ABC 2016