si loin de toiSi loin de toi de Tess Sharpe

Editions : Robert Laffont Collection R

480 pages

Paru le 13 Novembre 2014

Aperçu : Sophie Winters a failli mourir. Deux fois.

La première fois, elle est âgée de quatorze ans et réchappe à un terrible accident de voiture qui la laisse avec de multiples cicatrices, une jambe qui boite et une dépendance à l'oxycodone, un puissant antidouleur dont il lui faudra plusieurs années pour se désintoxiquer.

La seconde fois, elle a dix-sept ans, et ce n'est plus un accident. Sophie et sa meilleure amie Mina se font attaquer dans les bois par un homme masqué. Sophie survit, mais Mina n'a pas cette chance. Lorsque les policiers concluent à un deal de drogue qui a mal tourné, rejetant partiellement la faute sur Sophie, personne ne veut croire ce qui est pourtant la vérité : cela fait plusieurs mois que Sophie est clean, et c'est Mina qui l'a conduite dans les bois lors de cette nuit fatale pour un rendez-vous auréolé de mystère.

Après un séjour forcé en cure de désintoxication, Sophie revient chez elle se confronter à une nouvelle réalité plus que glaçante. Le frère de Mina ne veut plus lui adresser la parole, ses parents craignent qu'elle ne fasse une rechute, ses anciens amis sont devenus des ennemis, et Sophie doit réapprendre à vivre sans celle qui était sa moitié. Pire encore, personne ne se pose les bonnes questions et Sophie va devoir démasquer le meurtrier par ses propres moyens. Mais à chaque petit pas qu'elle fait, Sophie s'approche davantage d'une révélation totale, sur elle-même, sur Mina... et sur le secret que les deux amies partageaient.

Mon commentaire général : un thriller plein d’émotions !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : «Mina menait et je suivais. Elle se cachait et j’étais son refuge. Elle avait des secrets, et j’étais leur gardienne.»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Si loin de toi est un roman particulier : à la fois thriller, drame et romance, il combine les trois genres en une histoire touchante et captivante, qui fait réfléchir.

Il s’agit de l’histoire de Sophie, ex-droguée aux pilules antidouleur, doit faire face au meurtre de sa meilleure amie Mina. La police n’a aucune vraie piste et soupçonne même un deal de drogue qui aurait mal tourné, impliquant ainsi Sophie. Sauf que celle-ci est clean depuis six mois et n’a rien à voir avec cet assassinat. La jeune fille va donc faire elle-même la lumière sur ces évènements, tout en replongeant dans ses souvenirs de Mina et de leur relation particulière…

Il y a beaucoup d’émotions contenues dans ce roman. Le deuil de Mina, les amours non-partagées, la douleur physique… tout se mêle pour nous offrir un bon shoot de sentiments. Mais on ne peut pas classer ce livre en romance car l’enquête, très présente dans la seconde moitié, est une grosse composante du récit.

La plume de Tess Sharpe est agréable et le récit, rapporté de manière non-chronologique par alternance de chapitres au présent (concernant l’enquête pour la plupart) avec des flash-backs qui permettent de mieux comprendre la relation entre Mina et Sophie, reste très mystérieux. Les secrets se lèvent petit à petit, et le lecteur reste accroché au roman, jusqu’à la dernière ligne.

En résumé, c’est un très bon roman, que je recommande avec grand plaisir.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Si j’ai ajouté ce livre à ma PAL, c’est parce que j’avais lu de très bon avis sur ce roman, beaucoup de coup de cœurs d’ailleurs. Pour moi, ce n’en est pas un mais ça reste tout de même une très bonne lecture.

Si l’enquête en elle n’a rien de très original, ce sont les personnages, Sophie, Mina et Trev surtout, qui valent le détour. La relation ambiguë entre ce trio est captivante et j’ai tourné les pages pour savoir où tout cela allait les amener.

Clairement, le mystère qui entoure Mina et Sophie est électrisant. La violence de leur amour est contrebalancée par la peur de Mina d’affronter le regard des gens, et peut-être aussi de s’abandonner à des sentiments aussi puissants. J’ai trouvé que l’homosexualité était vraiment bien traitée par l’auteure. Les doutes des jeunes filles, leur honte, leur besoin de se cacher, de se montrer avec des garçons m’ont semblé vraiment pertinents.

A côté de ça, Trev, fou amoureux de Sophie qui ne lui rendra jamais vraiment son amour, m’a beaucoup touchée et m’a fait beaucoup de peine aussi.

Ce qui est incroyable dans ce roman, c’est que même absente, Mina prend toute la place, elle occupe toutes les pensées, elle est le moteur de toutes les actions et il est très facile de comprendre la fascination qu’elle a pu exercer sur Sophie et leur entourage.

En tout cas, pour un premier roman, il est très réussi et Tess Sharpe figure déjà sur la liste des auteurs dont je vais guetter le prochain livre.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu Sophie dans sa quête de la vérité?

Dis-le moi en commentaire.