echo bayJeu mortel à Echo Bay de Jacqueline Green

Editions : Pocket Jeunesse

516 pages

Paru le 19 Mars 2015

Aperçu : La petite ville d’Echo Bay est soi-disant touchée par une malédiction. À plusieurs reprises, des jeunes filles sont décédées lors d’un festival.

Sydney est un peu marginale, passionnée de photographie. Caitlin est très populaire et très appréciée par tous les élèves du lycée. Tenley, la reine du lycée et meilleure amie de Caitlin, est de retour à Echo Bay après plusieurs années d’absence. Les trois jeunes filles commencent à recevoir des défis anonymes : le mystérieux expéditeur les menace de révéler ce qu’elles cachent à tous si elles ne se plient pas au jeu. Aucune n’a envie de voir son petit secret honteux dévoilé au lycée et le Festival approche…

 

 

 

Mon commentaire général : je te mets au défi de trouver le maitre chanteur !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : «Ces défis deviennent hors de contrôle.»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Bienvenue à Echo Bay, petite ville américaine où les apparences sont trompeuses et les secrets sont légion

Sydney, Caitlin et Tenley pensaient que leur année de terminale marquerait un tournant dans leurs vies, elles ne croyaient pas si bien dire. Sauf qu’elles n’avaient pas imaginé, même dans leurs pires cauchemars, qu’un maitre chanteur particulièrement vicieux allait les entrainer dans un jeu d’Action ou Vérité tordu, qui n’a rapidement plus rien d’un jeu mais plutôt un goût de vengeance…

Après un début très long où je me suis régulièrement demandé quand les choses sérieuses allaient réellement commencer, je me suis laissée prendre par ce thriller jeunesse plutôt efficace. C’est bien écrit et les personnages principaux sont toutes attachantes, à leur manière.

Même s’il m’a semblé que l’intrigue trainait un peu en longueur sur la fin, j’ai apprécié les fausses pistes et rebondissements et j’ai été sincèrement ébranlée par la fin que je n’avais pas du tout imaginée comme ça !

C’est un roman que je conseillerai plutôt pour débuter avec le genre qu’à un public d’amateur de thriller mais qui conviendra parfaitement aux adolescents/ jeunes adultes.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

L’intérêt de ce roman est qu’il réunit dans une même galère, trois personnages principaux bien distincts auxquelles chaque adolescente, en fonction de sa personnalité, pourra s’identifier.

Personnellement, Sydney est celle qui m’a le moins accrochée, peut-être parce qu’elle n’est pas vraiment charismatique et qu’elle se laisse un peu trop manipuler (je pense à Guinness). Tenley est au contraire la petite fille pourrie gâtée que j’ai régulièrement eu envie de gifler mais qui insuffle pourtant une dynamique à ce roman par sa détermination et son caractère bien trempé. Même si elle est régulièrement insupportable, elle n’en reste pas moins indispensable. Caitlin, sensible et solaire, est celle qui m’a plus touchée. Traumatisée par son kidnapping (dont on ne sait finalement rien…), la jeune fille ne fait que se conformer aux désirs de ses parents, sans jamais affirmer vraiment sa personnalité, sauf quand elle rejoint Tim sur la plage. J’ai d’ailleurs trouvé assez cruel que l’auteure sacrifie dans son trio la seule protagoniste qui avait enfin trouvé sa voie…

Ceci dit, au-delà du mystère de l’identité du maitre chanteur, le message qui ressort de ce roman est que devant l’adversité, l’union fait la force. Seules, les jeunes filles n’ont aucune chance de contrer leur adversaire, alors que si elle avait tout mis à plat depuis le début au lieu de se soupçonner les unes les autres, elles auraient probablement avancé beaucoup plus vite et le drame final n’aurait pas eu lieu.

Au final, il reste pas mal de questions non résolues (l’identité du kidnappeur de Caitlin, celle du maitre chanteur, les vraies motivations de Guinness…) mais je ne ressens pas un besoin irrépressible de me jeter sur la suite. Peut-être que j’ai besoin d’un peu de temps pour faire mon deuil…

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Relèveras-tu le défi de trouver l’identité du maitre chanteur?

Dis-le moi en commentaire.