the dealThe Deal d’Elle Kennedy

Editions : Hugo New Romance

432 pages

Paru le 7 Juillet 2016

Aperçu : Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.

Mais quand il s'agit d'hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l'équipe de hockey de l'université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l'équipe. Ils vont passer un drôle d'accord.

Elle lui donne des cours et il l'aide à séduire le quaterback de l'équipe de football.

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

 

 

 

 

Mon commentaire général : Un deal plutôt agréable!

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : «Parfois, les gens vous surprennent et vous oubliez comment vous avez fait pour vivre sans eux, comment vous passiez vos journées ou trainiez avec vos amis et baisiez d’autres meufs sans que cette personne soit dans votre vie.»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

The Deal n’est pas la plus originale des romances, on sait déjà parfaitement comment ça va finir à la lecture du premier chapitre et pourtant, ça marche quand même !

Ce roman nous raconte l’histoire d’Hannah, élève studieuse, chanteuse extraordinaire, très peu à l’aise avec les garçons à cause d’un évènement traumatisant de son passé, et de Garrett, capitaine de l’équipe de hockey pour qui le sport est toute sa vie. Mais à cause d’une mauvaise note, Garrett risque de perdre sa place de leader. Il propose donc à Hannah de lui donner des cours particuliers pour réussir son rattrapage en échange de son aide pour attirer l’attention du joueur de football sur lequel Hannah a craqué et qui ne connait même pas son existence…

L’écriture d’Elle Kennedy est très fluide, c’est drôle, léger et grave en même temps, et les personnages sont suffisamment attachants pour qu’on tourne les pages sans s’en rendre compte.

Evidemment, on ne passe pas à côté des clichés du genre (tous les personnages sont beaux par exemple) et des situations dramatico-exagérées qui peuvent se résoudre par une simple explication, mais il est très facile de se laisser entrainer dans la romance de Hannah et Garrett.

En plus, pour une passionnée de hockey comme moi, je ne pouvais qu’adhérer !

En résumé, c’est une jolie romance, bien écrite et drôle, que je conseille à tous les amateurs (amatrices !) de New Adult.

Il faut savoir que The Deal est le premier tome de la série Off Campus, qui regroupe pour l’instant trois tomes, tous centrés sur des personnages différents. Je n’ai pas encore décidé de lire la suite ou non car en ce qui concerne Hannah et Garrett, l’histoire est arrivée à une conclusion et je ne ressens pour l’instant pas de besoin irrésistible d’en connaitre plus sur les autres personnages.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ce que j’aime dans les histoires d’amour, c’est la séduction, les instants où les personnages se tournent autour, où les sentiments prennent doucement naissance (en résumé, l’insta-love m’ennuie profondément).

C’est pourquoi The Deal m’a très vite accrochée. En effet, Hannah et Garrett ne tombent pas immédiatement dans les bras l’un de l’autre. Au départ, leur rapprochement est simplement intéressé : Garrett a besoin de réussir son examen et Hannah d’attirer l’attention de Justin. Puis ils deviennent amis, leur attirance grandit et enfin ils deviennent un couple. Mon seul regret est que tout ça arrive un peu vite.

J’ai adoré le moment où ils visionnent Breaking Bad ensemble, moins le moment où ils deviennent inséparables.

J’aurais nettement préféré que le rattrapage ne soit pas si rapide. Que la période de révision soit plus longue. Voire même que l’attraction d’Hannah pour Justin soit un peu plus solide. Car regardons les choses en face : Hannah était obsédée par Justin, elle côtoie Garrett pendant dix jours et oublie complètement le premier garçon… D’un côté, j’étais contente qu’elle annule son rendez-vous avec Justin alors qu’elle avait couché avec Garrett, entendons-nous bien sur ce point.  Le contraire aurait été d’une malhonnêteté gigantesque. Mais peut-être aurait-il mieux valu que Garrett et Hannah ne couchent pas aussi vite, qu’Hannah aille à son rendez-vous avec Justin et qu’elle se rende compte ensuite qu’elle préférait Garrett.

D’autant qu’on ne sait pratiquement rien sur Justin et que ça aurait été un moyen d’en apprendre un peu plus sur lui.

C’est pourquoi j’ai un peu commencé à décrocher à ce moment-là.

Ensuite, c’est le malentendu provoqué par le père de Garrett qui m’a achevée. Avec un peu de communication, ce drame n’aurait jamais eu lieu. Mais il n’y aurait pas eu d’histoire à raconter, me diras-tu…

Je relève ici beaucoup de bémols, mais j’ai globalement aimé ce livre, je pense même le relire. Je voulais expliquer pourquoi ce roman, qui a la lecture des premiers chapitres s’annonçait comme une très bonne lecture, voire un coup de cœur, a perdu pour moi de l’intérêt au fil des chapitres.

Je recommanderai néanmoins ce livre qui reste tout de même un très bon moment de lecture.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Assisteras-tu aux cours particuliers d’Hannah et Garrett?

Dis-le moi en commentaire.