sublimeSublime de Christina Lauren

Editions : Hugo Roman

395 pages

Paru le 30 Octobre 2014

Aperçu : Dès l’instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu’elle représente pour lui. Lorsqu’ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n’est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n’est pas comme les autres. Evanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est-elle vraiment ?

« Je donnerais n’importe quoi pour ces moments volés ensemble ».

Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa sœur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s’il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu’il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l’adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d’être l’ange gardien qu’elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte.

Mon commentaire général : y’avait de l’idée…

Ma note : 6/10

La citation qui résume tout : «Elle est morte, elle est de retour, et elle veut être près de lui avec chaque particule de son étrange corps.»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Je connaissais le duo Christina Lauren grâce à la saga Beautiful Bastard, que j’avais beaucoup aimée. On les retrouve ici dans un genre complètement différent, du fantastique jeunesse, qui montre que ces auteures ont une imagination très fertile.

L’idée de départ est très bonne : une histoire d’amour impossible entre un fantôme et un garçon téméraire. Pourtant, elle est mal exploitée.

L’ambiance aurait pu être beaucoup plus sombre, les personnages moins lisses, les émotions plus violentes. Ici, l’histoire reste trop superficielle, il y a des moments où il ne se passe rien et c’est vraiment dommage car j’ai beaucoup aimé l’écriture des auteures.

Je crois aussi que mon sentiment mitigé vient aussi des actions des personnages, qui se mettent continuellement en danger, à la limite du malsain. Ça m’a mise vraiment mal à l’aise et je ne pense pas que ce roman soit à mettre dans toutes les mains…

Au final, ce roman est pour moi une déception, mais je prendrais plaisir à retrouver ces auteures dans un autre genre.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Outre le problème de rythme et de profondeur de l’histoire, j’aimerais revenir sur l’aspect qui m’a le plus choqué : l’irresponsabilité de Colin, qui frôle la mort à chaque fois qu’il retrouve Lucy dans le monde des fantômes.

Je trouve que dans un roman classé jeunesse, ce genre de message véhicule des idées dangereuses, surtout auprès des personnes fragiles. D’autant qu’on nous explique très clairement comment se mettre en hypothermie, les personnages étant persuadés que ce n’est pas dangereux !

Il n’y a qu’une ou deux protestations de la part des adultes, qui ne se doutent de rien, pour suggérer la dangerosité de l’attitude de Colin… ça me dérange.

Puisqu’on parle des adultes, j’ai été surprise qu’aucun de ceux qui connaissent l’identité de Lucy, ce qu’elle est, n’aille mettre Colin en garde. Ils savent que les esprits sont nocifs, que des personnes sont mortes en les suivant, mais personne ne prend la peine d’en parler à Colin. Ils se contentent de lui dire de s’éloigner de Lucy, sans vraiment expliquer pourquoi, le pire étant Maggie qui a elle-même été confrontée à un esprit et qui ne développe pas auprès de l’intéressé !

Pour toutes ces raisons, je n’ai pas vraiment aimé ce roman, même si j’ai apprécié l’idée de base qui aurait pu donner lieu à une atmosphère sombre et mystérieuse et à une avalanche d’émotions.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Oseras-tu suivre Lucy et Colin dans leur monde parallèle?

Dis-le moi en commentaire.