Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du cinquième et dernier tome de la série Wicked Lovely. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Ne jamais tomber amoureuse (tome 1), Ne jamais te croire (tome 2), Ne jamais t’embrasser (tome 3) ou Radiant Shadows (tome 4)

 

darkest mercyWicked Lovely, tome 5: Darkest Mercy de Melissa Marr

Editions : Harper Collins

327 pages

Paru le 22 février 2011

Aperçu :

Envoyez les messagers vers les Cours Féériques. Voici la fin.

Le Roi de la Cour d’Eté est porté disparu; la Cour des Ténèbres saigne ; et un étranger arpente les rues de Huntsdale, sa présence signifiant la mort de fés puissants.

Aislinn s’occupe de la Cour d’Eté, cherchant son Roi manquant et désirant ardemment Seth. Déchiré entre sa nouvelle reine et son ancien amour, Keenan travaille de loin à renforcer sa Cour contre la guerre à venir. Donia brûle d’une passion ardente, même si elle prépare froidement la Cour d’Hiver pour la bataille. Et Seth, frère de sang du Roi des Ténèbres et héritier de la Reine de la Haute Cour, est sur le point de faire une erreur qui pourrait lui coûter la vie.

Amour, désespoir et trahison enflamment les Cours Féériques, et dans le conflit final, certains gagneront… et d’autres perdront tout. [traduction personnelle]

Mon commentaire général : une conclusion épique !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : «Après neuf siècles, tout se résume à un jour.» [traduction personnelle]

Mon avis (garanti sans spoiler) :

N’ayons pas peur des mots : pour moi il s’agit du meilleur tome de la série !

Après nous avoir présenté chacune des Cours et leurs protagonistes dans les tomes précédents, ce final les réunit tous, unis contre un même ennemi : Bananach, la guerre personnifiée. Il y a de l’action, des décisions sont enfin prises, et aussi beaucoup d’émotions.

Les personnages se retrouvent face à des choix, parfois cruels, mais nécessaires. Les caractères se révèlent, les alliances se jouent tout comme les loyautés sont éprouvées.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire la conclusion de cette saga originale qui mêle les légendes et nous présente l’univers des fés. Pas de longueurs à signaler mais une vraie envie de tourner les pages pour connaître la fin de cette histoire.

C’est un final très réussi et j’ai refermé ce livre avec une pointe de nostalgie comme toujours à la fin d’une saga mais aussi un grand sourire car chaque personnage finit par trouver sa place.

  

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Le principal bon point de ce roman, c’est que chacun des personnages principaux évolue dans la bonne direction :

  • Aislinn : elle fait enfin un choix, un vrai, et embrasse pleinement sa condition de Reine de l’Eté , sans remords ni retenue.
  • Seth : c’est lui le plus effacé dans ce tome (et pour cause… Il ne peut pas faire grand-chose dans sa cage) mais pourtant il parvient à prendre sa place parmi les fés en osant s’appuyer sur ses deux natures.
  • Donia : elle est vraiment touchante. La Reine de l’Hiver montre enfin tout son potentiel et sa puissance.
  • Niall : que d’émotions brutes avec ce personnage ! Si la perte d’Irial le rend fou de chagrin, elle lui permet aussi d’accepter la part de lui-même qu’il a toujours nié, le laissant en paix avec lui-même.
  • Keenan : c’est le personnage que j’aimais le moins dans les précédents tomes à cause de son arrogance mais il a réussi ici l’exploit de me mettre dans sa poche ! Le roitelet méprisant a disparu et en abandonnant sa condition de Roi, il n’en démontre que plus de valeur. Il choisit enfin le chemin qui lui convient sans soucier de ce qu’on attend de lui. Au final, Donia, Aislinn et lui-même vont tous pouvoir vivre heureux grâce à son geste.

J'ai donc terminé le roman avec satisfaction car j'ai laissé ces personnages que j'ai suivis sur cinq livres heureux et en paix à la fois entre eux mais surtout avec eux-mêmes, et ça, c'est toujours un bonheur en tant que lecteur.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Assisteras-tu à la bataille?

Dis-le moi en commentaire.