black ice

Black Ice  de Becca Fitzpatrick

Editions: Le Masque Collection MSK

355 pages

Paru le 4 février 2015

Aperçu : En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux randonneurs. Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage. Tandis qu’elle échafaude des plans pour trouver une issue, l’angoisse de Britt grimpe d’un cran : elle découvre que plusieurs meurtres ont été commis dans la région. Sans compter que le comportement bienveillant de Mason, un des deux ravisseurs, est déconcertant : est-il un ennemi ou un allié ? Peut-elle lui faire confiance ? Les apparences sont trompeuses au milieu du blizzard, et les secrets bien gardés…

 

Mon commentaire général : quand thriller et Young Adult font bon ménage!

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : «Je mettais au défi n'importe lequel de mes amis de revenir des vacances de printemps avec une meilleure histoire.» (traduction personnelle)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Black Ice est le premier thriller de l’auteure Becca Fitzpatrick, plus connue pour Hush, hush, sa saga fantastique sur les anges.

Avec ce roman, c’est un virage à cent quatre-vingt degrés. On y suit en effet Britt qui a décidé de passer ses vacances de printemps à randonner en montagne au lieu de se la couler douce sur une plage d’Hawaii avec le reste de ses amies. Or, la malchance lui a aussi donné rendez-vous : en cherchant un abri pour se protéger d’une terrible tempête de neige, elle se fait prendre en otage par deux hommes dangereux et armés. Commence alors une longue traque contre les éléments et contre la peur...

L’intérêt de ce livre est qu’il combine plusieurs sources d’angoisse en un imbroglio des plus serrés : non seulement Britt doit se battre pour survivre contre le froid et la fatigue mais elle doit aussi composer avec les deux malfrats qui l’ont kidnappée. Peut-elle leur faire confiance ? A-t-elle des chances de s’en sortir ? Trouvera-t-elle de l’aide ?

Même si le récit souffre de quelques longueurs et que certains éléments sont faciles à deviner, j’ai passé un bon moment, notamment parce que l’héroïne est une battante, qui fait parfois de mauvais choix, mais qui a une évolution intéressante. Néanmoins je réserverai ce roman à un public de jeunes adultes, novices dans le genre thriller/polar et surtout pas allergiques à la romance.

Pour mieux apprécier ce roman, isole-toi dans un chalet de montagne en plein hiver et savoure ce livre au coin du feu. Tu n’iras plus jamais randonner de la même façon...

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Si je devais citer la meilleure scène de ce roman, j’évoquerai sans hésitation le prologue. Une jeune fille droguée et enlevée par un cow-boy, puis attachée à une barre, ça met tout de suite dans l’ambiance ! C’est dommage que cette noirceur n’ait pas vraiment été conservée dans la suite du récit.

C’est peut-être dû au point de vue de Britt, qui est au départ assez naïve, pas encore remise du choc de sa séparation avec Calvin. Pourtant, le récit prouve qu’elle est intelligente, imaginative et courageuse, malgré son cœur de midinette, capable de se rouler dans la neige avec le plus sexy de ses ravisseurs...

Cette histoire d’amour m’a laissée un peu de glace. Peut-être parce que retrouver dans une tempête de neige le même gars qu’au supermarché quelques heures auparavant est un peu tiré par les cheveux... Mason est cependant un personnage intéressant. A la fois fort et sensible, capable du pire comme du meilleur pour suivre ses idées. Un bon contrepoint à l’odieux Shaun, dont la mort, qui intervient trop vite,  ne devrait chagriner personne.

Et que dire de Calvin ? J’ai deviné ce qu’il en était dès le moment où il a utilisé son pistolet. C’est un personnage trop binaire pour ne pas être à la limite de la folie, ce qu’on entrevoit dans les nombreux souvenirs de Britt.

Quant à Korbie, la tête à claques... Elle ne sert pas à grand-chose...

J’ai lu ce livre très rapidement, parce que je me suis prise au jeu et que je voulais vraiment savoir si Britt allait s’en sortir et dans quelles conditions. C’est dommage que les secrets de Calvin et Mason soient beaucoup trop faciles à deviner. Je n’ai du coup pas vraiment eu de surprise à la révélation des différents éléments.

J’ai par contre levé les yeux au ciel à la lecture de l’épilogue. Revenir tous les week-ends sur une plage bien spéciale en espérant revoir une jeune fille, sachant qu’elle vit à des milliers de kilomètres de là ? Je n’y ai pas cru une seule seconde... J’ai du coup tourné la dernière page avec une mauvaise impression, qui a un peu gâché mon sentiment général.

Mais en pesant le pour et le contre, je recommanderai quand même ce livre aux débutants du thriller et aux amateurs de romans jeunesse.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Vas-tu survivre à cette randonnée pas comme les autres ?

Dis-le moi en commentaire.