Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième et dernier tome de la série Les Outrepasseurs. Si tu n’as pas lu les deux tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mes billets sur Les Héritiers (tome 1) ou La Reine des Neiges (tome 2).

les outrepasseurs 3

Les Outrepasseurs, tome 3 : Le Libérateur de Cindy Van Wilder

Editions: Gulf Stream

345 pages

Paru le 9 avril 2015

Aperçu : Un terrible hiver s'abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d'Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n'y avoir aucune solution. Jusqu'à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées...

 

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : une série qui vaut vraiment le détour, servie par un dernier tome exceptionnel!

Ma note : 9.5/10

La citation qui résume tout : «Chaque Maison est seule à présent. Notre union n’est plus. Sans compter la maladie qui affecte plusieurs d’entre nous. » 

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Allons droit au but : pour moi ce tome est le meilleur de la série !

Ce roman bénéficie d’un rythme très enlevé, sans temps mort. L’action est présente, de la première à la dernière ligne et je me suis retrouvée à tourner les pages, presque à bout de souffle, pour connaitre la suite des aventures de Peter et Arnaut. Premier bon point.

D’autre part, on peut noter une vraie évolution des personnages et si je reste globale, c’est parce que chacun d’entre eux est amené à changer, à grandir ou à s’affirmer. J’ai bien évidemment eu mes chouchous et j’ai croisé les doigts très forts pour qu’ils se sortent de ce bourbier gigantesque dans lequel l’histoire prend place. La magie disparait, la Reine des Neiges veut faire un dernier coup d’éclat, Noble a été mis à mal… Plusieurs intrigues se croisent mais rien n’est pourtant laissé au hasard, chaque détail a été travaillé. Dans ce contexte inextricable, les personnages doivent faire des choix, parfois douloureux, mais c’est ce qui rend le récit d’autant plus crédible (et oui je peux parler de crédibilité après avoir mentionné la magie et une fée, je ne vois pas où est le problème).

C’est d’ailleurs ce qui fait la force de cette série : tout en évoquant un univers imaginaire, en croisant les contes et légendes, en se les réappropriant et en replaçant le tout dans l’Angleterre actuelle, Cindy Van Wilder a créé un récit incroyable, mêlant réalité et imagination. Du beau boulot !

Mon seul (petit) bémol concerne la fin : après autant de détails, la fin m’a paru un peu trop ouverte. J’ai d’ailleurs tourné la page, après avoir lu la dernière ligne, pour m’assurer qu’il n’y avait rien écrit d’autre. Le sort d’un de mes personnages préférés reste en suspens, comme s’il manquait un bout de l’histoire, et je ne cesserai jamais de me demander ce qu’il lui est arrivé. Dommage.

Ceci dit, c’est une série que je recommanderai chaudement aux amateurs de fantasy, de YA et à ceux qui cherchent une nouvelle manière d’aborder les contes de fées, qui ne sont décidément pas une affaire d’enfants…

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ce qui m’a aussi beaucoup plu dans cette histoire, c’est que malgré le jeune âge du personnage principal, ce roman n’a rien d’un conte pour enfant.

Les fés sont cruels, le récit est donc violent, la mort guette, personne n’est épargné. Même si les gentils gagnent à la fin (dans une victoire en demi-teinte tout de même), les pertes ont été nombreuses, l’heure n’est pas à la fête. Ce n’est pas un happy end, ce qui est intéressant dans un livre catalogué « jeunesse ».

J’ai beaucoup aimé l’évolution des personnages. Je ne vais pas tous les citer mais seulement ceux qui m’ont marquée :

-  Peter grandit. L’adolescent du début fait place à un jeune homme, fort de ses décisions.

-  Hersent se dégage de l’emprise de Noble et se sacrifie héroïquement. La louve a pris son indépendance et c’est agréable.

-  Shirley se défait elle-aussi de la menace des Outrepasseurs. La jeune fille fragile se révèle une jeune femme déterminée et courageuse. Une battante !

Mais mes personnages préférés restent Arnaut et le Chasseur, même si les deux sont finalement très peu présents dans ce dernier tome. J’ai adoré découvrir l’histoire du fé en début de chapitre ! Cette plongée dans ses pensées, de son point de vue, était tout simplement captivante. J’aurais même aimé en savoir plus ! Quant au jeune lion, son charisme a envahi le récit alors même qu’il était dans le coma. C’est pour ça que j’ai été déçue par la fin de l’histoire qui ne nous dit pas vraiment ce qu’il va advenir d’Arnaut. J’aurais aimé une conclusion plus nette, sans me laisser sur des dizaines de questions à son propos.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Es-tu prêt à affronter la vengeance de la Reine des Neiges ?

Dis-le moi en commentaire.