Ami Lecteur, il s’agit ici de la chronique du second tome du dyptique Belladone. Si tu n’as pas lu le premier tome, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage ! Je te renvoie donc au besoin à mon billet sur Nuit de Sang (tome 1).

 

belladone2

Belladone, tome 2: Soif de Sang de Michelle Rowen

Editions: Milady

349 pages

Paru le 21 février 2013

Aperçu : Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’immortalité absolue qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire. Privé de toutes ses émotions par un puissant sérum, ce dernier n’est plus que l’ombre de lui-même et c’est à Jillian que reviendra la lourde tâche de tous les sauver…

 

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : une série dont je suis bien mordue !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : «Le Diable, l’Enfer, le Paradis... il est parfois difficile de faire la différence.» 

Mon avis (sans spoiler) :

J’avais plutôt bien apprécié le tome un de ce dyptique, qui sans être à la pointe de l’originalité, avait le mérite d’embarquer le lecteur dans un enchainement d’action et de se lire tout seul.

Pour le tome deux, c’est un peu la même chose, même si ici l’action est moins spectaculaire et plus basée sur les retournements de situation. Et il y en a !

Michelle Rowen a construit un récit où rien n’est vraiment ce qu’il y parait, où le lecteur est baladé d’une hypothèse à une autre, jusqu’à la révélation finale digne d’un bon policier.

Malgré quelques situations qui m’ont fait lever les yeux au ciel, j’ai bien aimé l’histoire et les personnages, même si j’aurais aimé que la mythologie et les relations entre les personnages soient plus développées.

C’est une série qui aurait mérité bien plus que deux tomes de trois cent pages. J’aurais aimé en apprendre plus sur le passé des vieux vampires, par exemple ou sur les dhampires, dont on découvre ici de nouvelles facultés.

En résumé, c’est de la bit-lit agréable, où on ne s’ennuie pas, et la romance ne prend pas le pas sur l’action. Une série que je recommande donc 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Il y a plusieurs aspects que j’ai aimé dans Soif de Sang.

Jillian, tout d’abord, se retrouve pleine de ressources. Elle est courageuse, prête à prendre des décisions difficiles et à les assumer ! Il est loin le temps de la dépression. On est face à une jeune femme forte et déterminée. Parfois même trop : Jill est aussi un aimant à ennuis ! Elle provoque un certain nombre de ces situations dangereuses (la scène d’ouverture dans le bar en est un bon exemple, tout comme sa tentative de récupération de la dhampire qui se solde par la vampirisation de Noah) et en subit aussi, entrainée par les manipulations de Matthias, dans lesquelles elle n’est qu’un pion.

J’ai d’ailleurs eu peur d’un triangle amoureux Jill-Matthias-Declan mais j’ai rapidement été rassurée sur le sujet, même si je trouve encore que l’amour entre Jill et Declan est bien trop fort pour des personnes qui ne se connaissent que depuis quelques jours. Bref, cela ne nuit pas au récit alors je ne m’appesantirai pas sur cet aspect.

Ce qui me chagrine un peu plus ce sont les réactions de certains personnages. Par exemple, Declan et Noah ont tous les deux subit leur vampirisation (Declan était même ouvertement contre) mais aucun d’entre eux n’en veut à Jill ! C’est quand même incroyable, surtout concernant le dhampire ! J’aurais mieux compris s’il en avait voulu à mort à la jeune femme, peut-être pas au point de la laisser dépérir entre les mains de Kristoff, mais au moins qu’il soit en colère un peu plus longtemps. Pour moi, ça a décrédibilisé le personnage, que j’imaginai plus tranché dans ses opinions. Et il y a plusieurs de ces raccourcis dans l’histoire, des petits ajustements qui servent la continuité du récit sans véritable raison.

Ce qui m’a manqué aussi, comme je le disais plus tôt, c’est un bon rappel de toutes les histoires politiques de Matthias et Kristoff dans le passé. Il y a là une mine d’or d’informations. Le passage avec Alex en est une belle illustration. Il y a beaucoup de choses qui se sont jouées avant les évènements présents qui peuvent expliquer les réactions des uns et des autres. C’est dommage que ça ne soit pas plus développé.

A part ça, j’ai dévoré ce court roman, et j’ai été estomaquée par la fin que je n’avais pas vu venir. Toutes ces manipulations m’ont laissée bouche bée et c’est tant mieux ! J’adore être surprise par un livre !

Je suis quand même déçue que la saga s’arrête comme ça, me laissant sur une multitude de questions. Comment va évoluer le lien entre Jill et Matthias ? Et celui de Declan et Kristoff ? L’ancien dhampire ne va-t-il pas souffrir de la déchéance de son sire ? Comment va évoluer sa puissance ? Et Jill ?

Je suppose qu’il va me falloir y répondre toute seule, en faisant usage de mon imagination !

 

Et toi Ami Lecteur, qu'en penses-tu? La Belladone est-elle devenue ton poison préféré?

Dis-le moi en commentaire.