Ami Lecteur, il s’agit ici de la chronique du troisième tome de la série La Lignée. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc au besoin à des avis sur La Lignée (tome 1) ou à ma chronique sur La Chute (tome 2).

la nuit éternelle

La Lignée, tome 3 : La Nuit Eternelle de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

Editions Presses de la Cité

393 pages

Paru le 24 Novembre 2011

Aperçu : Une nuit sans fin s’est abattue sur la Terre depuis l’apocalypse nucléaire déclenchée par le Maître. Les vampires, qui ont proliféré à un rythme vertigineux, ont réduit les humains à l’état de bétail, car, à leurs yeux, seul leur sang a encore de la valeur. Un groupe de survivants résiste encore. Mais Ephraïm Goodweather, leur leader, n’est plus que l’ombre de lui-même : il ne s’est jamais remis de l’enlèvement de son fils et de la liaison entre sa petite amie, Nora, et son allié, Fet. Profitant de son désespoir, le Maître lui propose d’épargner son fils en échange de l’Occido Lumen. Dans ce très ancien manuscrit, préservé au prix du sacrifice du professeur Setrakian, se trouve la clé pour détruire le Maître. Ephraïm fera-t-il passer la vie de son fils avant le salut de l’humanité ?

 

 

 

Mon commentaire général : une trilogie qui trouve sa fin sans jamais égaler son premier tome...

Ma note: 7,5/10

La citation qui résume tout : "La Terre transformée en monde désolé, blême et pourrissant, de givre et de souffrance."

Mon avis (sans spoiler) :

La Nuit Eternelle est un titre très bien trouvé pour ce roman à l’atmosphère noire comme la nuit. Ce titre se réfère bien entendu à l’hiver nucléaire provoqué par le Maître pour rendre l’environnement terrestre propice aux vampires : plus de clarté du jour, plus de répit possible pour les humains qui ne sont plus que du bétail en sursis. Et justement, la Nuit Eternelle est aussi une bonne métaphore de la noirceur dans laquelle vit l’humanité, la mort de l’espoir...

Nous retrouvons donc nos héros des tomes précédents deux ans après les évènements de La Chute. Le Maître a gagné, son emprise s’est étendue à toute la planète et les humains chanceux sont ceux qui travaillent pour les Strigoï. Les autres vivent dans des camps où ils sont saignés jusqu’à ce qu’ils en meurent... Joyeux, n’est-ce pas ?

Malgré tout, certains tentent encore de résister, soit en combattant directement les vampires, comme Gus, soit en cherchant un moyen d’éliminer le Maître, comme Fet. 

Ce qui est intéressant, c’est justement que le récit nous montre comment les humains choisissent de réagir face à une invasion/prise de pouvoir : il y a ceux qui collaborent en espérant une amélioration de leurs conditions de vie, ceux qui désespèrent et ceux qui tentent de se battre par tous les moyens.

De là à y voir une représentation imagée du nazisme, il n’y a qu’un pas.

La Nuit Eternelle est un bon thriller, malgré quelques longueurs. S’il m’a été assez difficile de m’accrocher au début du récit, la fin est passionnante parce qu’on sent venir le dénouement et que les personnages se révèlent et prennent la mesure de leur destinée.

Ceci dit, à part les vampires, toujours aussi écœurants, c’est le tome de la série qui est le moins horrifique. Pas d’angoisse, de frissons ou de frayeurs pour ma part. Et du coup, j’y ai aussi perdu de l’intérêt car je ne me suis pas vraiment sentie impliquée émotionnellement.

La Lignée restera pour moi une bonne série « horrifique » sur les vampires, traités de façon originale, mais ni La Chute ni La Nuit Eternelle n’auront réussi à détrôner le premier tome, La Lignée, qui m’avait réellement fait faire des cauchemars terrifiants.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici! Le suspens fait partie intégrante du récit...

 

Mes commentaires non censurés :

Si La Lignée était une plongée dans l’horreur (et le gore) et La Chute une vaste course-poursuite, La Nuit Eternelle s’attache à la mythologie des vampires selon ses auteurs. Le déchiffrage de l’Occido Lumen permet de remonter à la source de l’histoire : les Archanges, Dieu et la punition infligée à Azraël pour sa cruauté. Cette explication m’a un peu gênée.

Depuis le début de la série, on nous a présenté les choses de façon très scientifique : le vampirisme est dû à la prise de contrôle du corps humain par des vers de sang et la diffusion d’un virus. Le vampirisme est donc comme une maladie, une épidémie à grande échelle.

Et là, on apprend que les sites d’origine des Ainés sont en fait les endroits où Dieu a enterré les morceaux de l’Archange Azraël, après l’avoir écartelé comme punition... Plus de science là-dedans... Et ça ne semble même pas une allégorie d’un phénomène plus terre-à-terre... C’est ainsi. On en revient donc à la croyance que les vampires sont comme des démons, des créatures de l’enfer, puisque opposés à la nature de Dieu.

C’est vraiment dommage. Pour une fois qu’on avait quelque chose d’original...

Outre cet aspect qui m’a déconcertée, j’ai trouvé que globalement, il ne se passait pas grand-chose. La bande va récupérer Nora dans un camp, grâce à l’aide de Quinlan (dont j’ai aimé apprendre l’histoire), puis ils se terrent en attendant que Quinlan (encore lui) déchiffre le Lumen et enfin ils partent sur le Site Noir faire exploser la bombe de Fet après la révélation quasi-divine d’Eph sur la façon de lire le livre... Cette intrigue est un peu légère et j’ai senti comme un essoufflement dans le concept.

J’ai bien aimé les dernières pages, que j’ai tournées avec avidité, en me demandant quel choix ferait Eph à la fin (d’ailleurs, je crois que si Zach ne s’était pas fait contaminer, je n’aurais probablement pas assisté à la même scène) et ça m’a fait terminer sur une impression plutôt positive.

Cependant, pour moi, la série La Lignée se résumera toujours à son premier tome, et rien qu’en y repensant, une boule d’angoisse se forme dans ma gorge. Et ça, c’est le genre d’émotions que j’aime ressentir à propos d’un livre.

 

Et toi Ami Lecteur, qu'en as-tu pensé? As-tu aimé ce dernier tome? Que penses-tu de cette saga ?

Dis le moi en commentaire.