Ami Lecteur, il s'agit ici de la chronique du dernier tome de la série L'Epreuve. Si tu n'as pas lu les deux premiers tomes (je ne compte pas les tomes intermédiaires), ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage! Je te renvoie donc à ma chronique du premier tome, Le Labyrinthe, ou du deuxième tome, La Terre Brûlée, au besoin.

le remède mortel

L’épreuve, tome 3 : Le remède mortel de James Dashner

Editions: Pocket Jeunesse

382 pages

Paru le 5 Juin 2014

Aperçu : LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ. Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test...Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'Organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu sur la terre brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

 

 

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : Une belle conclusion pour une saga mortelle!

Ma note: 8,5/10

La citation qui résume tout : "On vous a poussés à la limite de la résistance humaine, vous avez vu mourir des camarades, expérimenté la terreur sous sa forme la plus pure. Mais je vous promets qu’à l’arrivée, quand vous regarderez en arrière, vous ne le regretterez pas..."

Mon avis (sans spoiler) :

Ce dernier tome de la trilogie L’Epreuve aura tenu pour moi toutes ses promesses : de l’action, des révélations, une évolution intéressante des personnages et une conclusion propre.

Comme ses prédécesseurs, une fois ouvert, il devient difficile de refermer cet ouvrage. L’action s’enchaine, encore une fois sans temps mort mais ce qui est vraiment intéressant est de découvrir une nouvelle facette de l’univers post-apocalyptique imaginé par James Dashner. Après le labyrinthe et la Terre Brûlée, c’est autour des villes et de leur façon de gérer la contamination....

Sans vouloir rien dévoiler de plus, le récit nous montre aussi de quoi le WICKED est capable. Si tu croyais avoir tout vu avec cette organisation, tu n’es pas au bout de tes surprises...

En tout cas, c’est un roman qui se lit à cent à l’heure et offre une belle conclusion à la trilogie en offrant des réponses à la plupart des questions soulevées précédemment.

Je soulèverais juste le même petit bémol que pour les deux premiers tomes. Le style direct de l’auteur ne m’a pas vraiment fait voyager dans son univers et je n’ai toujours pas réussi à m’attacher aux personnages. Je m’y suis habituée mais j’aurais eu besoin de plus de d’émotions pour vraiment y croire. C’est pour ça que ça ne sera pas un coup de cœur, même si ça reste un très bon roman que je recommande chaudement ! 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici! Le suspens fait partie intégrante du récit...

 

Mes commentaires non censurés :

Si Thomas reste le leader incontesté (et qui remporte l’adhésion immédiate de tout le monde, même du Bras Droit), je l’ai senti un peu moins sûr de lui dans ce tome. Et j’ai apprécié. Thomas doute, hésite, fait des erreurs. Même si ses tergiversations amoureuses m’ont agacée (et d’ailleurs, je trouve que la fin est drôlement bien pensée puisque la décision se prend toute seule pour lui !), je l’ai préféré dans ce dernier tome et j’ai tremblé pour lui lors des derniers chapitres. Malgré tout, j’aurais aimé ressentir davantage d’émotions à la mort de Newt. L’acte de Thomas était d’une humanité touchante, bien que très difficile à accepter pour lui, c’est tout de même une belle preuve d’amitié. Il faut dire que l’enchainement de l’action suite à cette scène est trop rapide pour que Thomas ait le temps de se pencher sur la question (pauvre Thomas...).

Autre point d’importance : le Bras Droit. Je n’ai pas l’impression d’avoir vraiment eu une explication à leur raison d’être. A part anéantir le WICKED... Et après ? Quelle est leur façon d’agir ? C’est dommage, on aurait pu avoir un beau contrepoids au WICKED. Là, on dirait juste des fauteurs de trouble... 

Je cherche un peu la petite bête parce que j’ai vraiment été emballée par cette saga qui sort des sentiers battus. J’ai vraiment adoré son univers. Ce qui m’embête est de ne pas ressentir le petit pincement au cœur qu’on a en refermant le dernier tome d’une série qu’on a aimé. Je pense que c’est exclusivement dû au fait que je n’ai pas réussi à créer d’attachement sentimental avec les personnages. Je les ai regardés évoluer, souffrir, se déchirer mais je n’ai pas été touchée émotionnellement par leur sort (sauf le sacrifice ultime qu’on demande à Thomas, là oui, j’ai remué sur mon siège). Avec plus d’immersion émotionnelle, j’aurais pu avoir un gros coup de cœur pour cette série, qui restera malgré tout comme une des meilleures que j’aie lues ces derniers temps !

 

Et toi Ami Lecteur, qu'en as-tu pensé? As-tu apprécié la conclusion de la saga ?

Dis le moi en commentaire.