puzzlePuzzle de Franck Thilliez

Editions: Fleuve Noir

430 pages

Paru le 3 octobre 2013

Aperçu : Et si on vous demandait de mourir… dans un jeu ?
Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…
Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Mon commentaire général : Redoutable!

Ma note : 8.5/10

La citation qui résume tout : "Paranoia était un mélange addictif de virtuel et de réel. Sauf que Paranoia n'avait ni concept ni objectif. Il existait sans vraiment exister, véhiculé par les rumeurs et personne n'en connaissait les règles ni le but ultime".

Mon avis (sans spoiler) :

Paranoia est un roman incroyable. Dès les premières pages, je me suis retrouvée entraînée dans la trame complexe imaginée par Franck Thilliez, au sein de ce que je prenais pour une chasse au trésor... Mais comme toujours, rien n'est jamais comme il y parait au premier abord...

Le roman commence comme un thriller classique. Le prologue nous présente un premier personnage puis le récit enchaine sur la vie banale d'Ilan, forcé de replonger dans ses vieux démons du jeu à cause de son ex-petite amie. A partir de là, l'action décolle et ne s'arrête plus. Nos héros vont d'aventures en déconvenues, jusqu'à se trouver enfermés dans un vieil hôpital psychiatrique désaffecté où Paranoia commence. Et c'est là que le lecteur devient aussi paranoïaque...   

L'ambiance est sombre et glauque à souhait, tandis que les personnages sont face à leurs peurs et que le mystère s'épaissit. Rien n'est sensé être réel mais pourtant on y croit! Tout parait vrai dans ce huit-clos étouffant. Surtout quand le premier cadavre est découvert et que les joueurs réalisent qu'il pourrait bien y avoir un tueur psychopathe parmi eux...

J'ai tourné les pages presque sans m'en apercevoir, plongée dans le récit, en échaffaudant toutes les théories possibles. J'ai vibré avec les personnages, jusqu'à la révélation finale, qui ne m'a pas surprise. C'est dommage parce que ce roman était presque magistral

C'est tout de même un très très bon thriller que je conseille avec plaisir.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

J'ai peu souvent été aussi bluffée par un roman. Dès les premières pages, il est impossible de le lâcher. Comme les chapitres sont courts, il est facile de se dire "Allez, encore un, je ne peux pas en rester là!" et de ne reposer le livre que parce qu'il est tard et qu'on vient d'en avaler la moitié... A ne surtout pas lire dans le métro, au risque de louper son arrêt!

J'ai beaucoup aimé la partie dans l'hôpital qui est vraiment originale. Avant cela, on retrouve le schéma classique des personnages traqués par des autorités invisibles qui tentent de les faire accuser de crimes ou de les faire craquer (même si c'est très bien écrit et qu'on y croit à fond). C'est Paranoia qui vaut vraiment le détour. Jusqu'où des gens sont-ils prêts à aller pour de l'argent? Franck Thilliez réussit à nous amener à cette réflexion tout en nous entrainant dans son huis-clos mystérieux.

Ce que j'ai fortement apprécié, c'est qu'il est rare de trouver un thriller qui me fasse autant vibrer sans pour autant m'assommer de scènes gores ni me faire flipper à mort. Tout est psychologique, l'ambiance est angoissante, on imagine ces longs couloirs obscurs et on tremble...

Pour ce qui est de la fin, c'est vraiment dommage comme je le disais plus haut. Parce qu'on se doute qu'il arrive un moment où les destins de tous les personnages vont se croiser et qu'avec les quelques détails émiettés dans le récit, il n'est pas trop difficile de trouver le point de regroupement. Peut-être aussi que j'ai déjà lu beaucoup de thrillers (et de livres de Franck Thilliez) et que du coup, je sais repérer les ficelles...

Ceci dit, jusqu'aux derniers chapitres, j'ai été plongée au coeur de cette tempête de neige, guettant l'apparition du tueur au tournevis... Et j'ai frissonné...

Beau travail!

 

Et toi, Ami Lecteur, qu'en penses-tu? As-tu envie d'entrer dans Paranoïa?

Dis-le moi en commentaire.

ABC2015