danteLes Gardiens de l'éternité, tome 1 : Dante de Alexandra Ivy

Editions: Milady

382 pages

Paru le 14 septembre 2012

Aperçu : Ce fut une journée chargée pour Abby Barlow. Dans à peine quelques heures, elle a survécu à une explosion, vu son employeur mourir, a fait un rêve saisissant et maintenant elle se trouve dans un hôtel miteux avec le sexy et suréel Dante, un homme qu'elle désire et craint. Depuis 341 ans, Dante est gardien auprès du Calice, une humaine choisie pour retenir la pénombre. Un terrible coup du sort a décidé qu'Abby serait dorénavant cette femme. Trois heures plus tôt, Dante aurait usé de tous ses charmes pour la séduire. Maintenant, son rôle est de la protéger. Et il en sera ainsi jusqu'à sa propre mort. Un plan terrifiant est en marche, un plan qui va plonger Dante et Abby au cœur d'une bataille épique entre le bien et le mal... et d'une course désespérée pour sauver leur amour...

 

 

 

Mon Commentaire Général : de la romance oui, de la bit-lit, bof...

Ma note : 6/10

La citation qui résume tout : "Elle avait basculé dans un monde cinglé où tout était possible. Comme Alice au pays des merveilles. Sauf qu'au lieu de chats et de lapins blancs qui disparaissent, il y avait des vampires et de mystérieux calices, et Dieu savait quoi encore."

Mon avis sans spoiler :

Ce premier tome de la (longue) saga des Gardiens de l'Eternité est sensé mêler la bit-lit et la romance... Je cherche encore où est la bit-lit... En effet, si le contexte est purement fantastique, l'intrigue est très simple et si on enlevait les scènes de sexe, il ne resterait pas beaucoup de pages à ce roman...

La seule raison de classer ce roman en bit-lit, c'est que le personnage masculin principal est un vampire, et encore, il n'a de vampire que le nom! Il est tellement occupé à reluquer sa "compagne", qu'il n'entend même plus les ennemis approcher! 

Tu auras donc compris que je n'ai pas vraiment aimé ce livre.

Pourtant, le début laissait augurer une bonne histoire, même si le style ne m'a pas vraiment embarquée (narrateur omniscient, à la troisième personne). Mais passé les premières pages, l'aspect poursuite/intrigue est rapidement mis de côté au profit de la romance, d'une mièvrerie rarement égalée dans un roman dit de bit-lit. Je sais que les vampires sont souvent représentés comme des créatures rétrogrades et romantiques, mais donner du "mon amour"dès les premières pages était vraiment de trop.

Bref, si tu recherches une romance paranormale, ce livre est fait pour toi. Si au contraire, tu recherches de la véritable bit-lit avec des vampires puissants et machiavéliques, passe ton chemin!

Sache tout de même que cette série compte douze tomes et deux hors-séries, chacun centrés sur un personnage différent. Autant te dire, que vu mon avis sur ce premier tome, je vais passer mon tour pour la suite... 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici ! 

Mes commentaires non-censurés :

Habituellement, j'adoooore la bit-lit. Je parle ici de la vraie bit-lit, où les vampires mordent les gens, où les loups-garoux sont lunatiques et effrayants, où les humains ont raison d'avoir peur des créatures surnaturelles.

Mais avec les Gardiens de l'Eternité, j'ai douté dès les premières pages.

Dante est le gardien du Calice. Depuis plus de 300 ans, il a été enchainé à Selena, dans l'obligation de la protéger. Lors de la mort de Selena, Dante, pourtant présent dans la maison, n'a rien senti venir... A quoi sert-il donc?

Il n'est pas capable de sentir approcher des zombies (alors que même Abby sent leur odeur répugnante!), ni de tuer Rafael - le méchant pas du tout terrifiant - sans l'aide de Viper. La plupart du temps, Dante ne pense qu'à sauter sur Abby, ce qui compromet tous ses autres sens. Comme quoi un vampire est un homme comme les autres! Enfin un homme d'une sentimentalité écoeurante. Rappelons que les évènements se déroulent grosso modo sur une semaine et qu'àprès avoir couché deux fois ensemble, Dante propose déjà à Abby de s'unir pour l'éternité... Sachant qu'ils ont des démons à leur trousses, est-ce vraiment le moment?

Du coup, j'ai un peu fini le livre en diagonale, pas du tout convaincue par ce que je lisais.

En fait, si Abby et Dante avaient trouvé les sorcières dès le début, on aurait économisé deux-cent cinquante pages du récit... Un peu léger comme intrigue!

Puisque je suis dans la partie où je peux parler librement, je peux t'avouer que j'ai lu les résumés des autres tomes de cette série et que l'histoire est plus ou moins la même dans chaque bouquin: un vampire/créature surnaturelle doit protéger une humaine/sorcière/démone/ce que tu veux mais il est extrêmement attiré par elle etc.

Tu auras bien compris que les résumés seront probablement les seules lignes que je lirai du reste de la saga des Gardiens de l'Eternité!

 

Et toi Ami Lecteur, qu'en as-tu pensé? T'es-tu laissé séduire par Dante et Abby?

Dis-le moi en commentaire.

ABC Imaginaire 2015 v2 ABC2015 challenge de l'imaginaire