le prince écorchéL'Empire Brisé, tome 1: le Prince Ecorché de Mark Lawrence

Editions: Bragelonne

384 pages

Paru le 22 juin 2012

Aperçu : A treize ans il est le chef d'une bande de hors-la-loi sanguinaires. Il a décidé qu'à quinze ans, il serait roi. L'heure est venue pour le prince Jorg Ancrath de regagner le château qu'il avait quitté sans un regard en arrière, et de s'emparer de ce qui lui revient de droit. Depuis le jour où il fut contraint d'assister au massacre de sa mère et de son frère, il avance porté par sa fureur. Il n'a plus rien à perdre. Mais, de retour à la cour de son père, c'est la traîtrise qui l'accueille. La traîtrise et la magie noire. Or le jeune Jorg ne craint ni les vivants ni les morts. Animé d'une volonté farouche, il va affronter des ennemis dont il n'imagine même pas les pouvoirs. Car tous ceux qui ont pris l'épée doivent périr par l'épée.

 

 

Mon commentaire général : un tour de force magistral pour nous faire aimer un anti-héros comme on en voit peu!

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : "La vengeance est-elle une science ou bien un art?"

Mon avis (sans spoiler) :

Ami Lecteur qui tourne la première page de ce livre, abandonne tout espoir... Avec le Prince Ecorché, point de gentil héros, d'histoire à l'eau de rose ou autres happy end...

Rien que la scène d'ouverture (le massacre d'un village entier par une bande de hors la loi) donne le ton de ce roman qui fut mon entrée dans le monde de la Dark Fantasy.

Le protagoniste est un adolescent de 13 ans, Jorg, prince d'Ancrath, traumatisé par le meurtre de sa mère et de son petit frère et qui a fui le royaume de son père pour parcourir les routes avec une bande de brigands, dans le but d'excercer sa terrible vengeance contre celui qui a donné l'ordre de massacrer sa famille.  

Alors oui, c'est violent, machiavélique et cruel. Mais c'est aussi très bien écrit et si au départ, j'ai détesté ce gamin aux idées dignes du plus grand des psychopathes, j'ai finalement appris à l'aimer. 

Malgré son passé difficile et toutes les calamités qui s'abattent sur Jorg, le lecteur n'est jamais mis dans la position de devoir plaindre cet anti-héros (ce que j'aurais détesté). Peut-être parce que Jorg ne se plaint pas non plus. Au contraire, chaque nouvelle difficulté le motive davantage!

Le récit présente quand même quelques défauts, l'intrigue est parfois difficile à suivre et on vagabonde autant que le héros...

Malgré tout, j'ai quand même bien aimé cet univers "sombre et implacable" (pour citer Robin Hobb). Il faut s'accrocher et passer la violence des premières pages pour être entrainé dans les méandres de ce premier tome de la trilogie de l'Empire Brisé, dont j'ai très envie de lire la suite!

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Les avis sont assez tranchés concernant ce roman. Il y a ceux qui adorent cet univers violent et ceux qui détestent viscéralement.

Evidemment, certains aspects sont plutôt difficiles à gober.

Il faut d'abord imaginer un gamin de 14 ans, parlant 6 langues, érudit au point de citer tous les grands philosophes grecs, d'une intelligence à couper le souffle, mesurant 1,80m et suffisamment musclé pour trucider une demi-douzaine de combattants lourdement armés... Rappelons-nous qu'il s'agit d'un roman et que Mark Lawrence n'a pas la prétention de nous pondre un récit véridique. Ou alors il est possible de faire pousser des arbres de verre en les arrosant de sang, et ça je ne suis pas au courant...

C'est exactement ce qui constitue l'impact de ce livre. C'est macabre et ultra-violent, mais c'est surtout l'histoire d'un enfant qui a mûri beaucoup trop vite, poussé par les circonstances. Un enfant qui s'est promis qu'à 15 ans, il serait roi par la force de sa volonté et de son épée, et qu'à 20 ans, il serait empereur. Et on y croit! 

Alors oui ça fait froid dans le dos et ça parait inimaginable. Mais c'est ce qui fait la force de ce livre qui a marqué mon esprit et qui se détache notablement des romans que j'ai l'habitude de lire.

Et moi j'aime bien l'audace!

Alors même si c'est gore et que je m'évanouis à la vue de la moindre goutte d'hémoglobine, j'ai bien envie de poursuivre le périple sanglant de Jorg, prince d'Ancrath, et de ses Frères.

 

Et toi Ami Lecteur, qu'en as-tu pensé? As-tu aimé ou détesté Jorg?

Dis-le moi en commentaire.

 

challenge de l'imaginaire ABC Imaginaire 2015 v2