Ami Lecteur, il s'agit ici de la chronique du cinquième et dernier tome de la saga "After" . Si tu n'as pas lu les tome 1, 2, 3 et 4 (tu as beaucoup de retard!) , ça va forcément spoiler pour toi et franchement, ça serait dommage. Je te renvoie donc au besoin aux billets correspondants: premier tome , deuxième tometroisième tome ou quatrième tome.

 

after saison 5After, saison 5 de Anna Todd

Editions: Hugo Roman Collection New Romance

535 pages

Paru le 7 mai 2015.

Aperçu : La vie n'a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu'il n'aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l'une de l'autre. Et Tessa n'est plus la douce et gentille fille qu'elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu'il n'est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d'Hardin et sait qu'elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d'elle. Mais plus le passé d'Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n'est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l'abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

Mon commentaire général : Un tome final à la hauteur de la passion de Tessa et Hardin.

La citation qui résume tout : " C'est une histoire de pardon et d'amour inconditionnel et ça montre à quel point une personne peut changer, vraiment changer, si elle essaie assez fort."

Mon avis (sans spoiler) :

Parlons sans détour: pour moi ce dernier tome est presque aussi bon que le tout premier, le reste n'étant qu'une mise en place de ce qui se joue dans le volet final.

Nous avions laissé les personnages à Londres, Hardin au bord du craquage après la révélation de Christian. Et à partir de là, Hardin va renouer avec ses vieux démons tandis que Tessa sombre inexorablement... Mais chuuuut, je n'en dirai pas plus, tant les rebondissements sont nombreux et orientent les réactions des protagonistes. En tout cas, on peut dire que le sort s'acharne un peu sur eux!

Mais c'est l'occasion pour Tessa et Hardin de grandir, d'évoluer, voire même d'inverser les rôles...

Les émotions sont à fleur de peau, les réactions parfois disproportionnées mais c'est ainsi qu'ils fonctionnent et qu'on a appris à les connaitre. Même si leur ronde de "Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis" est lassante en fin de course.

J'ai été emportée dans leur valse, j'ai pesté, souri, levé les yeux au ciel (beaucoup) mais au moins j'ai réagi et c'est ce que j'attends de mes lectures. J'aime être bousculée et c'est exactement ce que ce tome a provoqué chez moi

Par contre, j'ai tout simplement détesté la fin/l'épilogue. J'aurais préféré qu'Anna Todd me laisse imaginer la suite au lieu de me proposer ce final qu'on dirait bâclé et tellement peu ressemblant aux personnages...

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici!

 

Mes commentaires non censurés :

Ce qui est perturbant dans ce tome, c'est que Tessa et Hardin inversent les rôles.

Maintenant qu'Hardin a fait face à son passé et qu'il travaille pour l'accepter, c'est lui qui se bat pour leur couple, Tessa ayant purement et simplement baissé les bras. Il faut dire qu'entre la mort de son père et sa stérilité, elle n'est vraiment pas épargnée...

Bizarrement, j'ai vraiment aimé qu'Hardin s'implique plus et que Tessa lâche du mou, ce qui permet d'arriver un équilibre. Le jeune homme se prend en main et envisage son avenir alors que Tessa se laisse aller, oubliant ses plans et son avenir tout tracé pour vivre au jour le jour.

Même si leur hésitation, avec Hardin qui attend patiemment que Tessa se décide à faire on-ne-sait-quoi, est plutôt lassante... J'ai eu envie de les prendre par les épaules et de les secouer...

Malgré tout, le récit m'a captivée jusqu'à la fin que j'ai survolée tellement j'ai détesté. Anna Todd a voulu trop nous en dire, avec ses sauts dans le temps, qui n'apportent pas grand chose au final. Il aurait été préférable de nous laisser au retour de Las Vegas, où nous aurions pu imaginer la suite, sans subir cette avance rapide qui nous montre un bonheur bisounours à l'opposé du caractère volcanique de leur relation... Ou alors, se contenter en épilogue du saut le plus éloigné, en nous montrant en pointillé le chemin parcouru.

C'est dommage, parce que ce dernier tome concluait magnifiquement bien la saga sans ça. Personnellement, mon préféré restera toujours le premier tome, peut-être parce que ce que j'aime dans les romances, ce sont tous les moments où les personnages se découvrent et tombent petit à petit amoureux...

Je resterai donc sur l'image de leur premier baiser au lieu de les imaginer discuter du voyage scolaire de leur fille ado dans la cuisine. 

 

Et toi, Ami Lecteur, es-tu satisfait de la fin? Que ressens-tu à l'arrêt de cette saga?

Dis-le-moi en commentaire.