Ami Lecteur, il s'agit de la chronique du second tome de la saga "Kaleb". Si tu n'as pas lu le premier tome, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc au billet du premier tome, si nécessaire.

kaleb 2Kaleb, Saison 2: Abigail de Myra Eljundir

Editions: Robert Laffont Collection R

319 pages

Paru le 28 février 2013. 

Aperçu :  Magnétique et sensuelle, Abigail est l'arme la plus redoutable du réseau SENTINEL.
La jeune succube se nourrit de votre énergie vitale et vous consume dans l'extase.
Inutile de lutter : l'attraction qu'elle suscite est irrésistible.
Même si faire l'amour avec elle, c'est s'unir à la mort.

Kaleb Helgusson est plus dangereux encore, car il porte désormais l'empreinte du Mal.
Quand leurs routes se croisent, Abigail a beau le repousser, l'empathe l'attire comme un aimant.
Au terme d'un affrontement passionnel sans merci, ils découvriront avec effroi ce que la combinaison de leurs dons peut accomplir.
Mais seront-ils capables de maîtriser leurs désirs les plus sombres ?

 

Mon commentaire général : Qui sont les gentils et qui sont les méchants?

Ma note: 8/10

La citation qui résume tout : " Car il s'agissait bien d'un combat, celui du Bien contre le Mal."  

Mon avis (sans spoiler) :

Si le premier tome de cette saga ne m'avait pas vraiment convaincue (mon avis est pour rappel), j'ai été un peu plus emballée par ce deuxième tome.

Ce roman ne souffre pas des longueurs et du rythme lent de son prédécesseur. Ici l'action s'enchaine à chaque page, le contexte ayant été largement posé dans le premier tome. Par conséquent, j'ai tourné les pages avec plaisir, d'autant que l'écriture est fluide et agréable.

Sans rien révéler de l'histoire, je peux quand même dire qu'il est sympa de découvrir d'autres enfants du volcan avec d'autres aptitudes. Le récit permet également de lever un peu le voile sur la prophétie et les jumeaux Armstrong. On en apprend aussi davantage sur le Colonel et Powel.

Ceci dit, ce que j'ai vraiment apprécié dans ce roman, ce sont les voyages de Kaleb et les sites merveilleusement décrits qu'il traverse. On s'y croirait!

Par contre, je n'ai pas non plus aimé Kaleb dans ce tome. Dans le premier, je lui avais reproché d'être trop lisse, de ne pas assez jouer de son don. Ici, je l'ai trouvé complètement passif. Il subit les évènements sans vraiment se poser de questions, se faisant mener par le bout du nez à plusieurs reprises sans s'en redre compte, ce qui est  énervant au possible pour le lecteur.

En tout cas, j'ai préféré ce tome au premier et j'ai bien envie de découvrir la suite des aventures de Kaleb dans le tome 3, pour une fin qui s'annonce explosive...

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici! 

 

Mes commentaires non censurés :

La couverture m'annonce "Le Mâle dans la peau"... Euh, pardon? Parce que si j'ai bien suivi le récit, ce ne sont pas du tout les hommes qui mènent le jeu mais bien les femmes qui sont toutes puissantes

Il y a tout d'abord Abigail, championne incontestée des rebondissements/trahisons, et il y en a à chaque page! Tellement qu'on se demande où va vraiment sa loyauté. Au départ, j'ai aimé ce personnage complexe, mais au fur et à mesure des pages, je l'ai détestée. Elle est beaucoup trop machiavélique, s'offrant au premier qui peut lui apporter un peu de protection...

Et puis il y a Mary Ann, dont on se sait pas vraiment ce qu'elle veut, à part se réincarner dans le bébé de Abigail. Mais pourquoi celui-là? Aura-t-il des pouvoirs spéciaux?

A côté de ces deux personnages féminins imposants, les autres ne font pas vraiment le poids.

Kaleb est devenu puissant et a inconstestablement basculé du côté obscur. Mais qu'est-ce qu'il est mou! Il ne fait que suivre Abigail comme un petit chien. Il la sait proche du Colonel mais il continue pourtant de prendre tout ce qu'elle dit pour argent comptant... Qu'est-ce que c'est énervant! Son seul petit sursaut de lucidité a été quand il a déchiffré le message d'Aaron...

En contrepartie, le Colonel et Powel sont vraiment méchants mais trop peu nuancés... Et le reste des personnages est assez insignifiant...

Néanmoins, ce tome m'a permis de retrouver de l'intérêt pour cette série et je lirai probablement le dernier tome, avec assez de curiosité d'ailleurs.

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Dis-le-moi en commentaire.

ABC Imaginaire 2015 v2 challenge de l'imaginaire