Ami Lecteur, il s'agit ici de la chronique du deuxième tome de la saga "After" qui compte cinq tomes. Si tu n'as pas lu le tome 1, ça va forcément spoiler pour toi et franchement, ça serait dommage. Je te renvoie donc au besoin au billet du premier tome.

after saison 2After, saison 2 de Anna Todd

Editions: Hugo Roman Collection New Romance

600 pages

Paru le 2 janvier 2015

Aperçu : Hardin n'a rien à perdre... sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer... par amour ?

Mon commentaire général : ça s'en va et ça revient...

Ma note: 7.5/10

La citation qui résume tout : " Nous marchons en équilibre sur ce mince fil qui sépare l'amour de la haine, la colère du calme." 

Mon avis (sans spoiler) :

La fin du tome 1 m'avait laissée complètement ébahie. Comment Hardin avait-il pu trahir Tessa à ce point malgré le profond amour qu'il lui porte? J'espérais que le deuxième tome m'apporterait ces réponses et plus encore.

Sur ce point, je n'ai pas été déçue. Anna Todd nous offre une plongée dans le passé pas très rutilant d'Hardin et notamment l'explication de son arrivée aux Etats-Unis. J'ai adoré découvrir ce qui se cache sous l'épaisse carapace du jeune homme, arrogant d'un premier abord pour dissimuler toute sa fragilité. Et des larmes, il y en a dans ce tome, au moins assez pour remplir l'océan Atlantique!

Ce tome présente également une inversion du rapport de forces entre Tessa et Hardin. Dans le premier tome, c'était clairement le jeune homme qui menait la danse alors qu'ici c'est Tessa qui a le pouvoir. Hardin est prêt à tout pour la récupérer et c'est à elle d'imposer son point de vue. Ceci dit, Hardin n'est pas encore disposé à arrêter ses imbécilités, mais chuuuut, je n'en dirai pas plus pour ne rien te spoiler...

Il faut aussi savoir que les chapitres sont écrits soit du point de vue de Tessa (ce qui n'est pas nouveau) mais aussi de Hardin, et ça c'est très intéressant. J'ai adoré entrer dans sa tête et comprendre un peu plus ses motivations. De plus, les deux "voix" sont bien reconnaissables, notamment grâce au langage fleuri d'Hardin. ça m'avait dérangée dans le premier tome mais là, comme on voit les choses de son point de vue, j'ai assimilé ça à une facette de son personnage.

Voilà pour les bons points. Malheureusement, il n'y a pas que ça.

C'est encore une ronde de je t'aime - je te déçois - je te quitte - je reviens - je te mens - je te refais un coup bas.... Et cette fois-ci, aucun des deux n'est en reste! C'était assez lassant car on devine facilement que leurs ruptures ne sont jamais définitives et du coup, ça perd de son piquant. Je me suis ennuyée une bonne partie du livre, j'ai retrouvé un peu d'intérêt (et d'émotions) pendant un petit moment (que je ne peux pas non plus t'expliciter sous peine de trop t'en dire - oui c'est frustrant, je sais!) et puis je l'ai reperdu... Pour être tout à fait honnête, j'ai bien du mal à résumer ce livre parce que je ne sais plus trop qu'est-ce qui s'est passé à tel moment, est-ce que c'était avant tel autre ou après... Les tergiversations trop nombreuses m'ont laissée sur le carreau.

Le roman s'achève sur deux évènements assez importants, l'un concernant Hardin, l'autre Tessa, qui ne m'ont malgré tout pas donné envie de me précipiter sur la suite. Je crois que j'ai été un peu lassée par tous les revirements de situation. J'ai tout de même envie de connaitre le fin mot de l'histoire et donc je m'attaquerai au tome 3 mais j'ai besoin d'une petite pause, loin des amours turbulentes de Tessa et Hardin.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici!

 

Mes commentaires non censurés :

Ce que j'ai clairement apprécié dans ce tome c'est que Tessa reprenne les rênes de la relation. Hardin a déconné, il le sait, et il est prêt à changer pour être digne de sa bien-aimée. Enfin, changer dans la mesure de ses capacités. Hardin restera toujours Hardin et ça me plait. J'ai un peu froncé les sourcils quand il enlève ses piercings et s'habille en bon garçon pour sortir avec Tessa. Je l'aime en tant que bad boy, pas en minet! J'aime son look, sa jalousie, ses colères. C'est ce qui le définit et en fait un personnage complexe comme j'aime.

Du coup, j'ai un peu plus apprécié Tessa dans ce tome. L'adolescente un peu nunuche commence à s'effacer et elle essaie de faire reconnaitre son point de vue, même si ce n'est pas facile face à l'opiniatreté de Hardin. Mais c'est justement ce qui est intéressant. Elle évolue, petit à petit, il est vrai. J'avoue avoir été un peu agacée par ses incessantes crises de larmes. Et quoiqu'Hardin fasse, elle finit toujours par lui pardonner. Ils doivent en être à la millième "deuxième chance", non? J'ai cru qu'elle allait s'affirmer pendant leur longue rupture vers le milieu du livre (je ne peux pas juste dire leur rupture, tu ne comprendrais pas de laquelle je parle!) quand Hardin repart en Angleterre. J'ai cru que Tessa allait tourner la page et qu'Hardin allait galérer comme un fou sur la fin du roman pour la récupérer. Même pas.

Il faut que je le dise quelque part alors je vais le dire là. Je n'aime ni Trevor (trop lisse), ni Zed (trop inconstant). Pourtant en terme de personnage complexe, Zed atteint des sommets. Il est retors et prêt à tout, il ment à Tessa sans se faire choper... Belle performance! Mais il n'a pas un capital sympathie très élevé à mes yeux et du coup, on comprend vite qu'il n'y a pas de vrai contre-poids à Hardin. Tessa n'a probablement pas d'autre choix que de se jeter à nouveau dans ses bras à chaque incartade.

La fin ne m'a pas estomaquée. Au final, quelles sont encore les questions en suspens? Hardin va-t-il finir en prison? Comment le père de Tessa s'est-il retrouvé à la rue? Tessa et Hardin sont-ils encore ensemble? Comment Hardin va-t-il prendre la nouvelle du déménagement de Tessa à Seattle?

Et une autre question m'obsède, moi, mais je ne sais pas si j'aurais une réponse un jour: en quoi consiste exactement le "travail" de Hardin? Qu'écrit-il dans son classeur élimé? S'agit-il vraiment de critiques littéraires? J'ai comme un doute... 

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Dis-le-moi en commentaire.