ici et maintenant

Ici et Maintenant de Ann Brashares

Editions: Gallimard

314 pages

Paru le 4 juin 2014

Aperçu : Suivez les règles.
Souvenez-vous de ce qui s'est passé.
NE TOMBEZ JAMAIS AMOUREUX.

Voici l'histoire de Prenna James, une jeune fille de dix-sept ans qui a immigré aux Etats-Unis, à New York, à l'âge de douze ans. Mais Prenna ne venait pas d'un autre pays. Elle venait... d'une autre époque, du futur. Prenna et ceux qui ont fui avec elle jusqu'au temps présent, doivent suivre un ensemble de règles strictes pour assurer la survie du genre humain : ne jamais révéler d'où ils viennent, ne jamais interférer dans le cours de l'Histoire, et ne jamais développer de relations intimes avec quiconque en dehors de leur communauté. Mais Jenna rencontre Ethan Jarves... 

 

Mon commentaire général : Je suis bien restée dans l'Ici et Maintenant au lieu de voyager dans l'univers du roman...

Ma note: 7/10

La citation qui résume tout : " On peut essayer de l'ignorer, on peut essayer de l'oublier, mais on ne peut pas revenir en arrière." 

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Ici et Maintenant est construit sur une idée originale: une jeune fille du futur essaie, avec l'aide du garçon dont elle est tombée amoureuse, de modifier le cours des évènements de façon à détruire l'avenir tel qu'elle le connait, au mépris de toutes les régles de sa communauté. Le roman mêle ainsi dystopie, voyages dans le temps, moralité éco-responsable et romance, sous la plume toujours aussi excellente d'Ann Brashares.

Ayant dit cela, on pourrait s'attendre à un livre phénoménal, une histoire émouvante, bien écrite, avec des personnages attachants, sur fond scientifique étayé.

Moi aussi, c'est ce que j'espérais en ouvrant ce livre et c'est pourquoi j'ai été déçue.

Si la romance est bien présente, les côtés dystopie et scientifique ne sont pas très développés et c'est ce qui fait défaut à ce roman. A peine servent-ils de contexte, une façon d'expliquer vite-fait comment Prenna et Ethan se rencontrent. Pour une scientifique comme moi, ça manque de profondeur.

Malgré tout, les deux protagonistes sont attachants et on suit avec bonheur le développement de leur histoire d'amour, même si, une fois encore, il manque le début de l'histoire puisqu'ils sont déjà amis lorsque le roman commence.

J'irai même encore plus loin: ce roman qui est un "one shot" aurait largement mérité un développement en plusieurs livres, afin d'expliquer tous les petits éléments manquants et de permettre une vraie immersion dans cet univers. Là j'ai l'impression d'avoir flotté à la surface, effleurant à peine certains évènements, où les 300 pages n'apportent pas vraiment de conclusion.

C'est vraiment dommage parce que j'adore cette auteure et que je sais qu'elle peut manipuler les émotions du lecteur de façon magistrale (que celui qui n'a pas pleuré une seule fois en lisant la série des Quatre filles et leur jean vienne me jeter la première pierre). Ici et maintenant aurait mérité un meilleur traitement. Peut mieux faire. 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux  en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici!

 

Mes commentaires non censurés :

Ce qui m'agace comme tu l'as bien compris ci-dessus, ce sont tous ces petits détails qui ne sont jamais expliqués. ça n'a l'air de rien, mais quand tu les mets bout à bout, tu as l'impression de lire le résumé de l'histoire qu'on voudrait nous raconter.

Par exemple, les voyages dans le temps. Qui les a inventés? Comment se passent-ils? Pourquoi n'y a t'il pas plus de voyageurs du futur? Est-ce une technologie facilement accessible? Il faut croire que non puisque personne ne l'avait utilisée entre Andrew Baltos et la communauté.

A propos de la communauté, on comprend bien qu'il est indispensable pour eux de ne pas révéler leur identité. Mais quel était le but des dirigeants? N'avaient-ils pas envie de profiter de leur renvoi dans le passé pour tenter d'éradiquer la maladie qui a ravagé le monde futur? De changer l'avenir pour le bien commun? Je sais qu'un des principes de bases des voyages dans le temps est de ne pas modifier le passé mais dans leur cas, n'aurait-il pas été naturel de vouloir empêcher la catastrophe qui va tuer tous leurs amis/familles?

D'ailleurs, il est essentiel de revenir à un point spécifique. Le père de Prenna, arrivé du futur après sa famille, a pris la peine de collecter des tas de données pour identifier le moment décisif du passé, sacrifiant par là son bonheur familial. Mais il ne fait rien par lui-même pour intervenir. Alors oui il se fait assassiner, me diras-tu. Par Andrew Baltos a priori, pour quelle raison?, ça on n'en sait rien (et on en revient toujours à la même chose, n'est-ce-pas?). N'empêche qu'un SDF aurait bien peu de chance d'empêcher l'assassinat d'une scientifique ou celui de Ethan, d'ailleurs ça non plus ça n'est pas très clair. C'est bien mieux d'envoyer deux adolescents... Bref.

Ce qui n'est pas très clair non plus si on ne prend pas le temps d'y réfléchir c'est en quoi préserver les travaux de Mona ou d'Ethan (une énergie houlomotrice propre et facilement accessible) peut sauver la planète du cataclysme qui l'attend. Parce que tu vas me dire que les gens sont morts en masse à cause d'une maladie transmise par les moustiques et non d'un manque d'énergie. Mais si on se mettait à utiliser une énergie propre au lieu de polluer comme il se doit par le pétrole, on pourrait éviter la montée des températures et donc la prolifération des moustiques qui sont le vecteur principal du virus. Par contre, personne ne s'est demandé comment anéantir le fameux virus, ce qui est dommage pour une population qui maitrise suffisamment la technologie pour voyager dans le temps...

En résumé, une bonne idée de base, une jolie romance mais un contexte tellement mince que je ne me suis pas sentie impliquée.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Dis-le-moi en commentaire.

ABC2015challenge de l'imaginaire