night schoolNight School de C.J. Daugherty

Editions: Robert Laffont Collection R

466 pages

Paru le 10 mai 2012

Aperçu : Qui croire quand tout le monde vous ment ?

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire.
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

Mon commentaire général : Night School ne m'a pas vraiment donné envie de retourner à l'école...

Ma note: 7.5/10

La citation qui résume tout : "C'est quoi cette école de dingues? Où j'ai atterri? [...] Y a-t-il seulement une personne à qui je puisse faire confiance?"

Mon avis (sans spoiler) :

Night School fait partie des séries Young Adult à succès dont j'ai beaucoup entendu parler avant de m'y attaquer. J'ai donc ouvert le premier tome persuadée que j'allais passer un bon moment. Ce fut peut-être mon tort. J'avais probablement trop d'attentes puisque je referme ce livre plutôt déçue.

Comme le roman est classé en "thriller", je m'attendais à plonger dans les secrets d'une école mystérieuse où il se passe des choses intriguantes et captivantes la nuit. Pour ce qui est des secrets, ils y sont: personne ne veut rien dire à la pauvre Allie qui se demande bien pourquoi elle a atterri là et pourquoi tout le monde lui ment aussi effrontément. De ce côté-là, le contrat est rempli. Par contre, je n'ai pas été estomaquée quand une partie des réponses à mes questions est arrivée. Peut-être que je m'attendais à des révélations fracassantes...

Ou peut-être que j'étais trop engluée dans les tergiversations amoureuses de l'héroïne...

La romance est très présente, voire trop. Alors, oui, c'est aussi un livre classé "Jeunesse" mais il me semble qu'on peut écrire un roman pour adolescents sans tomber dans la mièvrerie, non?

C'est dommage parce que l'idée était bonne, que pour une fois tout ne s'expliquait pas par des phénomènes surnaturels, et que le style est agréable.

Peut-être lirais-je la suite un jour car au final il reste beaucoup de questions en suspens mais pour l'instant, je n'en ressens pas un besoin irrésistible. 

 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers !

 

Mes commentaires non censurés :

Je suis assez embêtée en refermant Night School. J'ai trouvé l'idée intéressante mais je n'avais pas une folle envie de tourner les pages et de me coucher à pas d'heure pour connaitre la suite. Alors oui il se passe des choses pas très nettes à Cimmeria, mais rien pour me scotcher sur place le livre à la main.

Allie est pourtant une jeune fille intéressante. Rebelle avant d'arriver à l'école, elle rentre bien vite dans le rang, même si elle a du mal à suivre les consignes. J'ai aimé son intelligence et sa fragilité. D'ailleurs, ce côté de sa personnalité aurait pu être plus développé. Avec tout ce qu'elle traverse, il aurait été normal qu'elle pète les plombs à un moment ou à un autre (une petite scène où elle aurait exigé qu'on arrête de tourner autour du pot, par exemple). Mais j'ai été profondément ennuyée par son coeur d'artichaut: Carter est beau mais il m'enquiquine donc il me déteste alors je vais sortir avec Sylvain qui est tout aussi beau mais Sylvain est méchant alors je vais sortir avec Carter qui est l'amour de ma vie mais quand même Sylvain a des sentiments pour moi alors je le trouve à nouveau attirant... ça tourne en boucle et ça monopolise le récit qui à un moment n'est plus basé que sur les amourettes et les amitiés heureuses ou malheureuses...

Pourtant d'après le résumé du roman, je m'attendais à une atmosphère mystérieuse, des disparitions, des Nocturnes effrayantes... Alors si des élèves sont effectivement blessés ou tués (et je n'ai d'ailleurs toujours pas compris pourquoi des futurs dirigeants d'entreprise devaient patrouiller dans les bois la nuit, si tu as une explication, je prends), je n'ai pas été plongée dans un huis-clos oppressant et c'est dommage. La confrontation avec Nathaniel, dont je n'ai pas compris les motivations, ne m'a pas fait frissonner. Il faudra aussi m'expliquer pourquoi il est aussi simple de s'introduire dans cette école qui est censée former l'élite de la nation mais n'a même pas de service de sécurité, à part des adolescents...

Bref, je suis mitigée parce que cette histoire avait beaucoup de potentiel et la seule chose que j'en retiens, c'est le côté romance. Alors peut-être que je donnerais un jour sa chance à la suite, en espérant être agréablement surprise.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Dis-le-moi en commentaire.

ABC2015