charmeContes des Royaumes, tome 2 : Charme de Sarah Pinborough

Editions: Milady

240 pages

Paru le 25 Avril 2014

Aperçu : Rappelez-vous les horribles belles-soeurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

 

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : Les contes de fées ne sont pas pour les enfants et tous les princes ne sont pas charmants...

Ma note: 8/10

La citation qui résume tout : "La vie n'est pas un conte de fées.", "Il fallait être sacrément stupide pour reconnaitre la femme qu'on dit aimer simplement parce qu'une chaussure correspond à son pied."

Mon avis (sans spoiler) :

Après Poison, j'avais hâte de découvrir comment Sarah Pinborough pouvait reviser le conte de Cendrillon. Je n'ai pas été déçue, et même surprise, ce qui peut paraitre étonnant quand on considère qu'il s'agit d'une histoire que je croyais connaitre. En effet, le récit ne s'arrête pas aux retrouvailles de Cendrillon par le prince grâce à la pantoufle magique. Bien au contraire puisque cette partie ne correspond qu'à la moitié du récit! J'ai donc été très enthousiaste de découvrir la suite de l'histoire qui ne manque ni de rebondissements ni d'action!

Comme pour le premier tome de cette trilogie des contes revisités, les personnages de notre enfance prennent une nouvelle dimension, et c'est encore plus vrai dans Charme. Les personnages sont complexes, ils ont des motivations cachées et des caractères qui ne sont ni complètement blanc ni complètement noir. Et ça, c'est un aspect qui compte énormément pour moi. Même si Cendrillon m'a parfois fait lever les yeux au ciel, elle parvient à évoluer au court du récit et à se densifier.

Bien que cet ouvrage raconte une histoire différente du premier tome, les personnages s'entremêlent et des questions qu'on pourrait se poser à la fin de Poison trouvent ici une réponse, même si elle n'est pas vraiment crédible à mes yeux.

En tout cas, il est important de préciser que même s'il s'agit d'un conte revisité, ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains tellement l'érotisme et la violence sont présents et font partie de l'histoire. 

Je viens de découvrir une auteure à suivre, et je lirai très probablement le dernier tome des Contes des Royaumes (Beauté) car je ne suis pas passée très loin du coup de coeur!

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés. Attention spoilers!

Mes commentaires non censurés :

Comme j'aime les personnages complexes, j'ai particulièrement apprécié ce livre. Cendrillon n'est pas aussi candide qu'on pourrait le croire, la belle-mère n'est pas si méchante, Rose est en définitive une fille plutôt intelligente, la méchante Reine est capable d'aimer (même si franchement cette fin est tout simplement insensée, non? Qui aurait-pu imaginer que les actions de Lilith étaient dictées par son amour pour Blanche-Neige?)...

Là où l'auteure a fait fort, c'est qu'elle a réussi à me surprendre avec une histoire que je croyais connaitre et à distiller une morale sur l'apparence et le véritable amour dans son récit. La magie n'apporte pas l'amour et il ne suffit pas d'être princesse pour être heureuse.

J'ai particulièrement adoré l'idée que le prince soit le même que celui de Blanche-Neige et je ne l'avais pas du tout vu venir! Celui là n'a vraiment pas de chance avec les femmes puisque si j'en crois la fin, il a aussi quelque chose à voir avec les mésaventures de la Belle au Bois Dormant (la quenouille) et ça me donne envie de me jeter sur le troisième tome!

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Dis-le-moi en commentaire.