la 5eme vagueLa 5e vague de Rick Yancey

Editions: Robert Laffont collection R

595 pages

Paru le 16 mai 2013             

Aperçu :

1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence

La 5e Vague arrive...
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort..

Mon commentaire général : Les aliens sont méchants, les humains sont naïfs et Evan Walker a les mains douces...

Ma note: 9/10

La citation qui résume tout : « Je ne trouve pas leur silence encourageant. Je n’y vois aucune logique. J’ai bien peur que nous ne soyons plus proches de l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique que d’une scène de Rencontre du troisième type, et nous savons très bien ce que l’arrivée des conquistadors a causé chez les Indiens...  [...] On devrait les atomiser. »

Mon avis (sans spoiler) :

Personnellement, j’aurais appelé ce livre « la 5e déferlante », parce qu’une vague c’est un peu trop gentil par rapport à ce que les méchants aliens infligent aux pauvres petits humains... Il faut dire que l’auteur a raison, et que les films/livres qu’on nous a proposés sur le sujet jusqu’à présent (du moins pour ce que j’en connais... Je n’ai pas encore la science infuse...) montrent toujours des gentils extraterrestres bien inoffensifs genre E.T. ou alors des vilains monstres complètement débiles (comme ceux de la Guerre des Mondes qui n’avaient pas pris la peine de se vacciner contre la grippe) alors que le jour où ça nous tombera dessus, on risque de faire la tronche... Au moins, on se pose la question de ce qu’on ferait si ça arriverait pour de vrai...

Mais je m’égare, revenons à nos aliens...

Ce livre disais-je est comme une déferlante : une fois pris en main, on se laisse emporter et on ne peut plus s’en dépêtrer avant d’être déposé sur le rivage, c’est-à-dire à la 592eme et dernière page. Tu ne pourras pas dire que je ne t’avais pas prévenu, Ami Lecteur, et tu ne reviendras pas me dire que je t’ai fait louper ton train ou que tu ne t’es pas réveillé parce que tu as bouquiné toute la nuit...

Malgré quelques longueurs vers le milieu du livre, l’action ne s’arrête jamais. Il y a des explosions, des implants, des fusils, des grenades, des appareils extraterrestres, des maladies atroces, des tsunamis, des morts par milliards, des entrainements militaires intensifs... Et au milieu de tout ça, il y a même de l’amour... Et oui, il y en a pour tout le monde... Car au milieu de son malheur, Cassie rencontre Evan Walker : beau, mystérieux, prévenant et un peu bizarre... Moi je ne suis pas tombée follement amoureuse de lui comme j’ai pu le voir sur le net. Il est étrange et trop décalé à mon goût... Trop de mystère tue le mystère. Malgré tout, c’est un personnage que j’ai apprécié.

Il faut quand même que je te prévienne qu’il y a des changements de point de vue. Ne sois pas surpris, les pages noires sont les indicateurs de basculement.

N’oublie pas non plus que le livre est écrit du point de vue d’adolescents, d’où le langage familier qui ne m’a pas personnellement dérangée mais comme j’ai lu des commentaires de personnes qui n’avaient pas apprécié ce langage peu châtié, je préfère prévenir.

Je ne te dirais évidemment pas si tout se finit bien pour tous les personnages, sache juste que tu auras envie de lire le tome n°2 qui sort le 16 octobre 2014 pour la version française. Là aussi, je t’aurais prévenu...

Allez, n’ayons pas peur des mots, pour moi c’est un coup de cœur.

 

coeur scintillant

 

Maintenant passons à mes commentaires bruts de décoffrage. Attention, si tu n’as pas lu le livre, je te conseille fortement d’arrêter la lecture de cette chronique ici, sinon tu risques de découvrir des éléments importants de l’intrigue qui peuvent te gâcher le plaisir. C’est à tes risques et périls...

 

 

Mes commentaires non censurés (avec spoiler cette fois !) :

Il faut saluer l’effort de Rick Yancey pour distiller des indices sur les personnages jusqu’à nous faire (brièvement) douter. Qui est Vosch ? Qui est Evan ? Où sont réellement Zombie, Nugget et leur escouade ?

Bon, il ne faut pas longtemps pour découvrir qu’Evan est un Silencieux. Qu’en penses-tu ? Un gars qui sort toutes les nuits avec son fusil pour chasser mais qui ne ramène jamais rien à manger et qui sait tout de Cassie avant qu’elle n’ait le temps d’ouvrir la bouche... Franchement, ce n’était pas le secret du siècle... Cependant, on s’attache à lui malgré tout et on espère qu’il s’en sorte et qu’il retrouvera Cassie. Il parait qu’on connaitra son sort dans le tome 2. A voir...

Pour Vosch et la base, j’ai douté un peu plus longtemps. L’épisode du camp des Cendres m’avait clairement laissé penser que c’était les méchants mais je me suis demandée pourquoi ils emmenaient les enfants. Et c’est ça qui m’a fait hésiter. Finalement j’ai compris que les enfants étaient plus facilement manipulables que les adultes mais aussi plus redoutables : quel humain digne de ce nom abattrait des enfants ? Si tu te trouvais devant une armée d’enfants, n’aurais-tu pas un moment d’hésitation avant de tirer ?

Sinon je crains un peu les triangles amoureux pour le tome 2 : soit Cassie/Evan/Zombie soit Cassie/Zombie/Ringer... Je déteste les triangles amoureux...

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Dis-le-moi en commentaire.